•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le juge énonce ses directives au jury au procès de Steve Lévesque

Chargement de l’image

Le procès se tient au palais de justice de Rimouski. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le procès de Steve Lévesque, accusé de meurtre, tire à sa fin au palais de justice de Rimouski. Le juge François Huot a commencé à énoncer ses directives au jury jeudi et les jurés sont maintenant isolés.

Le juge a rappelé au jury qu'il devra déterminer si Steve Lévesque est coupable ou non coupable du meurtre au 2e degré de Maxime Dugas-Lepage, à la lumière de l’ensemble de la preuve qu'ils ont entendu.

François Huot a indiqué aux jurés qu'ils devront déterminer si les procureurs de la Couronne vous ont prouvé la culpabilité de Steve Lévesque hors de tout doute raisonnable.

Il a aussi insisté sur le fait que les jurés devront examiner la preuve à partir de leur propre mémoire et rendre leur décision sans préjugés, sans crainte, sans sympathie et sans tenir compte de l'opinion publique.

Le juge a ajouté que les jurés sont tenus de faire tous les efforts raisonnables pour en arriver à une décision unanime et qu'ils doivent garder l'esprit ouvert lorsqu'ils analyseront la preuve. N’hésitez pas à reconsidérer votre propre opinion, leur a-t-il rappelé.

Le jury devra également suivre toutes les règles de droit que leur enseignera le juge plus tard en cours de journée jeudi.

Chargement de l’image

Les jurés devront déterminer si l'accusé, Steve Lévesque, est coupable ou non d'avoir commis un meurtre au 2e degré.

Photo : Sûreté du Québec

Le juge Huot a également rappelé que c'est à lui qu'incombera la tâche de déterminer la peine à laquelle l'accusé devra faire face si ce dernier est reconnu coupable.

Il a poursuivi ses indications en résumant certains témoignages qu'il a jugé importants.

Trois verdicts possibles

Le jury peut en arriver à trois verdicts différents : coupable de meurtre au 2e degré, coupable d'homicide involontaire ou acquitté.

Le juge a demandé aux jurés de se poser trois questions lorsqu'ils amorceront leurs délibérations pour rendre leur verdict.

D'abord, Steve Lévesque a-t-il causé la mort de Maxime Dugas-Lepage et a-t-il commis un acte illégal? La Couronne et la Défense ont admis pendant le procès que la réponse à ces deux questions est oui.

C'est donc sur la troisième question que le jury devra se pencher pour déterminer le verdict : Steve Lévesque a-t-il formé l'intention requise pour commettre un meurtre?

Si les jurés jugent qu'il avait l'intention de causer la mort de Maxime Dugas-Lepage, ils doivent le reconnaître coupable de meurtre au 2e degré.

S'ils déterminent que l'accusé avait l'intention de causer des lésions corporelles qu’il savait de nature à causer la mort de la victime et qu'il lui était indifférent que la mort en résulte ou non, le jury doit le reconnaître coupable d'homicide involontaire.

Enfin, s'ils estiment que Steve Lévesque n'avait ni l'une ni l'autre de ces intentions, ou qu'ils ont un doute raisonnable sur son intention, ils doivent l'acquitter.

Les membres du jury ont écouté attentivement les directives du juge comme ils ont écouté la preuve avec attention en prenant des notes durant toute l'audience qui s'est étendue sur une vingtaine de jours.

Les jurés ont été isolés en fin de journée jeudi. Vendredi matin, le juge doit terminer de leur livrer ses directives. Le jury pourra ensuite commencer sa délibération.

Mercredi, le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Jérôme Simard, et l'avocat de Steve Lévesque, Pierre L'Écuyer, ont livré leurs plaidoiries.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.