•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Création d’une chaire de recherche sur la prévention de la violence armée à Montréal

Un périmètre de sécurité érigé par les policiers du SPVM en octobre dernier.

Les fusillades surviennent de plus en plus dans des quartiers résidentiels.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Wagner

La ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, a annoncé jeudi l’octroi d’un million de dollars au Fonds de recherche du Québec pour la création d’une chaire de recherche sur la violence armée dans la région de Montréal.

Selon un communiqué publié par le cabinet de la ministre Rouleau, cette nouvelle chaire de recherche se veut un complément aux efforts entrepris par Québec ces derniers mois pour contrer la montée de la violence par armes à feu dans la grande région de Montréal.

En septembre dernier, le gouvernement Legault a injecté plus de 90 millions de dollars dans la lutte policière contre la prolifération des armes dans les rues des grandes villes en créant l’opération Centaure. Au moins 52 millions de dollars supplémentaires ont aussi été consacrés à la prévention de la criminalité, notamment chez les jeunes.

Cette nouvelle chaire de recherche apportera quant à elle davantage de données et d’information sur ce type de criminalité.

La création de cette chaire […] encouragera le partage des savoirs, grâce à des activités de mobilisation des connaissances et de diffusion scientifique, tout en appuyant la formation de chercheuses et de chercheurs sur cette thématique, explique la directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Société et culture, Louise Poissant.

Nous venons bonifier nos actions en misant sur une expertise propre à la métropole : le milieu scientifique et universitaire, a pour sa part déclaré la ministre Chantal Rouleau, qui prenait la parole jeudi à l’occasion du colloque Urbanité et jeunes marginalisés, organisé par le Café-Jeunesse multiculturel de Montréal-Nord.

« Nous voulons ainsi favoriser une meilleure compréhension des problématiques liées à la violence armée dans la région métropolitaine afin de mieux orienter les décisions. C'est avec ce type d'outil que la métropole continuera d'être la ville sécuritaire que l'on connaît. »

— Une citation de  Chantal Rouleau, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Cette annonce survient alors que les événements criminels impliquant des armes à feu se multiplient rapidement à Montréal et dans les banlieues, notamment à Laval, où trois fusillades en trois jours ont été rapportées la semaine dernière.

Ces événements sont d’autant plus préoccupants qu'ils impliquent très souvent des jeunes, voire des adolescents, qui sont en possession d’armes à feu prohibées, notamment des armes de poing.

Plusieurs règlements de comptes imputés au groupe de motards des Hells Angels ont aussi fait la manchette ces derniers jours à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !