•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nordiques : une rencontre courtoise entre Gary Bettman et Eric Girard

Chargement de l’image

Gary Bettman (à gauche) a reçu le ministre des Finances du Québec, Eric Girard (à droite), jeudi, dans les bureaux de la LNH, à New York. (Archives)

Photo : Minas Panagiotakis/Getty Images et Sylvain Roussel/Radio-Canada

Chargement de l’image

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a rencontré Gary Bettman et Bill Daly pendant environ 45 minutes jeudi dans les bureaux de la Ligue nationale de hockey (LNH), à New York. Il s'agit d'une visite de courtoisie pour garder les canaux de communication ouverts, selon le gouvernement caquiste.

Eric Girard s'est rendu au bureau du commissaire de la LNH pour diverses mises à jour dans le dossier de Québec.

Selon son cabinet, la rencontre fut courtoise. Le ministre Girard a notamment réitéré l'intérêt du Québec pour la tenue de matchs de la LNH dans sa capitale.

D'ici un hypothétique retour des Nordiques, le clan Girard a moussé la candidature du Centre Vidéotron pour accueillir des équipes durant la saison régulière.

Les Sénateurs à Québec?

En mars dernier, une rumeur selon laquelle les Sénateurs d'Ottawa disputeraient cinq matchs à Québec la saison prochaine a ébranlé la planète hockey.

L'organisation ontarienne a rapidement démenti cette histoire qui a fait les manchettes quelques jours à peine après le décès du propriétaire de l'équipe, Eugene Melnyk.

La réunion entre Girard, Bettman et Daly devait avoir lieu en janvier, rappelle le gouvernement Legault, mais la hausse des cas de COVID en Amérique du Nord a retardé le projet.

Le ministre des Finances a profité de sa participation, jeudi, à la tournée des investisseurs des banques américaines, qui se tenait dans la Grosse Pomme, pour aller discuter avec le commissaire Bettman.

Les Coyotes dans l'eau chaude

Cette rencontre survient au moment où les Coyotes de l'Arizona et leur controversé propriétaire, Alex Meruelo, font de nouveau parler d'eux pour les mauvaises raisons.

Après une longue saga avec la Ville de Glendale, qui a chassé l’équipe du Gila River Arena, les Coyotes ont récemment signé un pacte de trois ans pour jouer dans un petit amphithéâtre de 5000 sièges à l’Université d'État de l'Arizona.

Chargement de l’image

Les Coyotes de l'Arizona déménageront d'aréna après 18 ans à celui de Gila River.

Photo : AP / Ross D. Franklin

Selon les termes du bail, une série de mesures devront être respectées, sans quoi les Coyotes seront expulsés de l'amphithéâtre, rapportait le site The Athletic plus tôt cette semaine.

Aucune activité relative aux paris sportifs ne serait notamment tolérée à l'intérieur du campus universitaire. Or, Alex Meruelo est également propriétaire d'un casino à Las Vegas.

De plus, les Coyotes ne pourront afficher leur logo au centre de la patinoire, a signalé mercredi le réseau TSN.

Controverses

Les Coyotes ont également fait couler de l'encre ces dernières années pour avoir repêché en 2020 Mitchell Miller, pourtant reconnu coupable d'actes racistes, et d'avoir contrevenu au protocole de recrutement mis en place en lien avec la COVID-19.

Le propriétaire des Coyotes a néanmoins fait part à de multiples reprises de son intention de déménager la concession à Tempe, toujours en Arizona.

Avec la collaboration d'Olivier Lemieux et Sébastien Bovet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !