•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec solidaire présente une candidate dans René-Lévesque

Portrait de la candidate.

Audrey Givern-Héroux est enseignante de littérature au Cégep de Baie-Comeau.

Photo : Gracieuseté de Québec solidaire

Radio-Canada

Audrey Givern-Héroux portera les couleurs de Québec solidaire dans la circonscription de René-Lévesque en vue du prochain scrutin provincial d’octobre 2022.

L’enseignante en littérature au Cégep de Baie-Comeau habite la région depuis 2019. Elle s’investit notamment auprès de l’organisme Recréer la Côte, à titre d’organisatrice et d'animatrice d’événements littéraires.

La candidate solidaire est aussi membre du conseil d’administration de l’Ouvre-Boîte culturel. Son engagement dans ce lieu de diffusion des arts démontre selon elle son attachement à la valorisation de la culture.

L'éducation, l'environnement, les droits des communautés autochtones, l'inclusion des nouveaux arrivants et le féminisme sont tous des enjeux qu’elle souhaite porter jusqu’à Québec.

Dans le cadre de la campagne, Audrey Givern-Héroux compte mettre en avant le développement de la Côte-Nord, notamment par le désenclavement de la région.

Il est primordial d'y faire circuler des idées progressistes et de défendre les intérêts de la région à l'échelle nationale, soutient-elle par voie de communiqué.

Briser la glace

Audrey Givern-Héroux est la première candidate à officiellement se présenter dans la circonscription de René-Lévesque en vue des élections du 3 octobre prochain.

Le député péquiste sortant, Martin Ouellet, n’a pas encore annoncé clairement ses intentions. Il serait toujours en réflexion sur la question de savoir s’il briguera un troisième mandat.

La Coalition avenir Québec et le Parti libéral n’ont pas non plus annoncé de candidat pour cette circonscription de l’ouest de la Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !