•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marquis Imprimeur investit dans son usine de Louiseville

Chargement de l’image

De gauche à droite: Simon Allaire, député de Maskinongé, Julie Gagnon, conseillère spécialisée en développement économique au réseau régional d'Investissement Québec et Serge Loubier, président et chef de la direction chez Marquis Imprimeur

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

Radio-Canada

L'emballage des livres sera automatisé à compter de mars 2023.

L'emballage des livres sera automatisé chez Marquis Imprimeur, à compter de mars 2023. L'entreprise prévoit investir 25 millions $, dont 10 millions provenant du gouvernement du Québec, dans ses usines de Louiseville, Montmagny et Toronto.

Marquis investit pour soutenir sa croissance, explique Serge Loubier, président et chef de la direction de Marquis Imprimeur. On veut faire plus avec le même nombre d'employés. Ce sont des tâches répétitives qui peuvent user nos gens. Maintenant, ils vont contrôler par ordinateur plutôt que de lever des charges.

L'entreprise a le vent dans les voiles, ajoute-t-il. On a une croissance de 15 à 20 % cette année. Pour vous donner une idée, au mois de mars, on a facturé 16 millions $. En 2008, Marquis mettait un an pour atteindre le même volume de ventes.

La popularité du livre depuis la pandémie explique en partie le succès de l'entreprise, croit son dirigeant.

Quand robotisation et création d'emplois vont de pair

La robotisation de la chaîne de production n'engendrera aucune perte d'emploi, assure Serge Loubier. Au contraire, il prévoit créer 46 nouveaux postes, afin de répondre à la demande dans ses différentes usines.

L'entreprise est actuellement en croissance et souhaite ramener au Québec une partie de la production de livres québécois et canadiens réalisés à l'étranger.

Malgré le contexte de pénurie de main-d'œuvre, Serge Loubier n'est pas inquiet d'arriver à combler les nouveaux emplois. L'entreprise est notamment en démarche pour recevoir des travailleurs étrangers.

La municipalité prévoit des retombées positives

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, s'attend à accueillir de nouveaux résidents dans la municipalité. Cet investissement positionne Louiseville comme une employeur de choix.

Quand ça a commencé, j'étais conseiller municipal. C'était l'imprimerie Gagné qui était ici. Gagné a vendu à Transcontinental, alors je me demandais si ca allait fermer. Transcontinental ça allait moins bien, puis Marquis est arrivé. Ça a sauvé le patelin, et maintenant ça vient d'assurer l'imprimerie à Louiseville et les emplois. Je suis vraiment content, s'est exclamé le maire.

Marquis Imprimeur prévoit d'autres investissements dans les prochaines années.

Avec les informations de Magalie Masson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !