•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les appuis syndicaux se multiplient dans la campagne ontarienne

Chargement de l’image

Des syndicats de travailleurs prennent position alors que les Ontariens peuvent commencer à voter par anticipation.

Photo : Getty Images / SolStock

Radio-Canada

Des syndicats choisissent leur joueur dans la campagne électorale ontarienne. Andrea Horwath et le NPD jouissent traditionnellement du soutien de grands syndicats, mais Doug Ford recueille l’appui de syndicats d’ouvriers spécialisés et en fait grand cas.

Andrea Horwath a reçu l’appui du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) et de la Fédération du travail de l’Ontario, qui représente plus d’un million de travailleurs ontariens.

En dépit de leurs séances de photos et de leurs slogans, les progressistes-conservateurs ont gelé les salaires, mis les travailleurs en danger et protégé les entreprises au détriment des gens, a déploré la présidente de la Fédération du travail, Patty Coates.

Chargement de l’image

La chef du NPD, Andrea Horwath

Photo : CBC/Evan Mitsui

Mme Horwath a qualifié d’historique l’appui du SEFPO. Les néo-démocrates sont déterminés à se battre pour les services publics et pour les employés du secteur public, a-t-elle affirmé, pour des salaires qui permettent de payer les factures et pour des emplois sûrs.

De nombreux travailleurs du secteur public n’ont pas digéré la Loi de 2019 visant à préserver la viabilité du secteur public pour les générations futures (projet de loi 124). Elle plafonne les hausses salariales à 1 % par année pendant trois ans.

Les chefs des trois principaux partis d’opposition se sont engagés à annuler la loi et ont pressé Doug Ford de faire de même, ce qu’il a refusé.

Des appuis d’ouvriers spécialisés

En tout, M. Ford et son parti ont reçu l’appui d’une demi-douzaine de syndicats de travailleurs de la construction et des métiers spécialisés.

Chargement de l’image

Le chef conservateur Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Les International Union of Painters and Allied Trades, notamment, ont affirmé que Doug Ford et les progressistes-conservateurs représentaient le meilleur choix pour amener plus de gens vers les métiers spécialisés qui procurent de bons emplois.

Mercredi, le chef progressiste-conservateur s’est dit reconnaissant du soutien de ces syndicats et de ces travailleurs d’un peu partout en Ontario . Je veux que nos travailleurs sachent que je serai toujours là pour eux, a-t-il assuré.

Les verts aussi

Deux candidats verts ont reçu l’appui de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (FEESO).

Il s’agit du chef du parti et candidat dans Guelph, Mike Schreiner, et de Matt Richter, qui se présente dans Parry Sound–Muskoka. 

Chargement de l’image

Le chef des verts, Mike Schreiner

Photo : CBC / Evan Mitsui

M. Schreiner est bien entendu ravi de cette marque de confiance. 

Cela signifie beaucoup pour nous d’avoir l'appui d'une organisation qui accomplit un travail très important pour améliorer le système public d’éducation, a-t-il affirmé.

Matt Richter a enseigné pendant 18 ans avant de fonder une petite entreprise dans le secteur de l’alimentation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !