•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le manque de logement décrié en Saskatchewan face à un possible boom démographique

Images aériennes de maisons en construction dans un nouveau quartier, à l'est de Regina, en Saskatchewan, au printemps 2022.

Images aériennes de maisons en construction dans un nouveau quartier, à l'est de Regina, en Saskatchewan, au printemps 2022.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

Le Réseau continu de l’habitat de la Saskatchewan (SHCN) déplore le manque de logements dans la province alors que celle-ci peut s'attendre à une croissance démographique au cours des prochaines années.

Un rapport publié par l’organisme mardi indique que 100 000 maisons supplémentaires devraient être construites d’ici 2030 pour répondre aux besoins de la population grandissante à travers la Saskatchewan, sachant qu'environ 220 000 personnes pourront s'ajouter à la population actuelle.

Le SHCN a été créé au début du mois de mai et est composé de cinq associations qui, ensemble, étudient les besoins du marché du logement en Saskatchewan.

L’association Habitat pour l'Humanité de la Saskatchewan (HHS), qui aide les personnes qui ont des difficultés financières à s’acheter une maison, fait partie de ce réseau. Son directeur général, Denis Perrault, observe des difficultés d’accès au logement pour de nombreuses personnes.

« Je pense que toute personne qui veut s’acheter une maison maintenant connaît de gros défis. On voit qu’il y a des différences entre l’offre et la demande sur le marché du logement. »

— Une citation de  Denis Perrault, directeur général d’Habitat pour l'Humanité de la Saskatchewan (HHS)

Pas de pénurie de logements pour l’instant

La présidente-directrice générale de l’Association des agents immobiliers de la Saskatchewan (SRA) , Christiane Guérette, affirme poiur qu’il n’y a pas de pénurie de logements à travers la province pour l’instant.

Elle estime cependant que le problème dans l’industrie du logement est l’abordabilité.

« Quand on a une augmentation de prix qui continue à monter et un inventaire qui continue à baisser, il faut vraiment commencer les discussions : comment est-ce qu’on va être capable d'accroître de façon efficace avec un plan en place? »

— Une citation de  Christiane Guérette, présidente-directrice générale de l’Association des agents immobiliers de la Saskatchewan

Denis Perrault affirme pour sa part que la hausse des prix des maisons représente un grand défi pour ses clients.

Le gouvernement provincial dit qu’il analyse le rapport du SHCN, mais continue d'avoir espoir que l'industrie du logement sera en mesure de répondre aux besoins futurs de la province.

Avec les informations de David Shield, Noémie Rondeau et Ernst Jeudy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !