•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inondations inquiètent au Manitoba où on prévoit plus de pluie vendredi

Une trentaine de maisons sont à risque dans la ville de Minnedosa et pourraient être évacuées.

Chargement de l’image

De la pluie attendue vendredi pourrait aggraver la situation à Minnedosa, photographiée ici le 15 mai 2022.

Photo : Ian Straker

Chargement de l’image

Pas de répit pour l’ouest du Manitoba, qui est sous le coup d’un avertissement d’inondations en raison de fortes pluies prévues vendredi.

La région Parkland est celle qui préoccupe le plus le gouvernement en prévision des intempéries. Le ministre du Transport et de l’Infrastructure, Doyle Piwniuk, a d’ailleurs survolé la région en hélicoptère mardi pour constater l’ampleur des dégâts.

Pas d’accalmie envisagée non plus à Minnedosa. Les précipitations qui pourraient atteindre les 90 millimètres feront déborder la rivière Little Saskatchewan de son lit.

Cette situation augmentant la pression sur le barrage, la province pourrait l'ouvrir davantage, selon M. Piwniuk.

D’après le directeur administratif de la Ville de Minnedosa, James Doppler, l’opération aurait déjà débuté mercredi à 16 h et devrait se poursuivre jusqu’à jeudi matin.

La province a déjà fourni 2100 sacs de sable de grande dimension, 40 000 sacs de sable réguliers et 6 pompes à la ville de Minnedosa.

En revanche, les prévisions sont moins alarmantes pour les régions les plus proches de la frontière américaine, où le niveau d'eau commence à baisser.

Un coût économique important

Dans la municipalité rurale de Ritchot, l'une des 39 en état d'urgence (auxquelles s’ajoutent 6 Premières Nations), on estime le coût de la reconstruction des routes entre 1 et 2 millions de dollars.

Le maire Chris Ewen entend déjà faire une demande de dédommagement auprès de la province.

À travers le sud de la province, plusieurs ponts et routes ont subi des dommages et on prévoit déjà que la facture pour les réparer sera très élevée.

À l’heure actuelle, le coût des inondations printanières au Manitoba a déjà dépassé 10 millions de dollars, selon la province.

Le gouvernement provincial souhaiterait donc investir plus dans les infrastructures pour éviter de se retrouver dans de telles situations à l’avenir, comme l’explique le ministre du Transport et de l’Infrastructure, Doyle Piwniuk. 

Pour l’heure, 2500 Manitobains ont été relogés en raison des inondations.

Pour ceux qui voudraient demander des compensations financières, notamment l’Aide financière aux sinistrés, le site de l’Organisation des mesures d'urgence du Manitoba donnera bientôt une série de webinaires (en anglais seulement) (Nouvelle fenêtre) pour expliquer les procédures et répondre aux interrogations.

Avec les informations de Godlove Kamwa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !