•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tom Cruise reçoit une Palme d’or d’honneur à Cannes

Un homme en smoking, accompagné d'un autre homme portant un costume orange et d'une femme en robe grise, salue la foule sur le tapis rouge du Festival de Cannes.

Tom Cruise salue la foule sur le tapis rouge du Festival de Cannes, aux côtés de deux de ses covedettes dans «Top Gun : Maverick», Greg Tarzan Davis et Jennifer Connelly.

Photo : Getty Images / Vittorio Zunino Celotto

Agence France-Presse

La vedette hollywoodienne Tom Cruise a obtenu une Palme d’or d’honneur, mercredi au Festival de Cannes, juste avant la projection de Top Gun : Maverick, la suite au classique d’action sorti il y a 36 ans.

Surprise!, a tweeté le festival en annonçant cette récompense.

La présence de Tom Cruise sur la Croisette a créé l'émoi dès son arrivée... en hélicoptère. Le spectacle a d’ailleurs été moussé par les avions de la patrouille acrobatique de l'Armée de l'air et de l'espace française.

Les pilotes ont survolé les marches cannoises pendant la montée de l'acteur de 59 ans qui a, selon leurs termes, inspiré une génération dans les cabines de pilotage.

Promotion de l’expérience en salle

Auparavant, Tom Cruise avait animé une classe de maître durant laquelle il a pris la défense des salles de cinéma contre les plateformes de visionnement en continu.

Je fais des films pour le grand écran. Mes films ne sortiront pas directement sur les plateformes, a déclaré la vedette, ovationnée par un parterre de 1000 personnes.

« Aller au cinéma, c'est vivre une expérience avec d'autres, quelle que soit notre culture ou notre langue. Je vais voir les films en salle quand ils sortent. »

— Une citation de  Tom Cruise

C'est ensemble qu'on sortira de cette situation, a-t-il poursuivi, évoquant la baisse de fréquentation des salles de cinéma, entre explosion des plateformes et crise sanitaire mondiale.

Un grand voyage

L'inoxydable acteur de la saga Mission : impossible en a profité pour évoquer sa passion du cinéma. Depuis l'âge de 4 ans j'ai envie de faire du cinéma. J'ai grandi avec les films de Buster Keaton, Harold Lloyd, Charlie Chaplin. Faire du cinéma a été pour moi un grand voyage, a-t-il confié.

Le grand habitué des superproductions, qui fait ses cascades lui-même, est revenu sur cette particularité. C'est comme demander à Gene Kelly pourquoi il danse. J'avais 4 ans et demi. J'ai voulu faire pareil. Je me suis fait un parachute avec mes draps, je suis monté sur le toit.

Quand je me suis lancé, je me suis dit "ce n'est pas une bonne idée". J'ai touché le sol si durement que j'ai vu des étoiles pour la première fois en plein jour. Je me suis dit, "c'est intéressant", a-t-il raconté, tout sourire.

Top Gun : Maverick prendra l'affiche dans les salles nord-américaines le 27 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !