•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crue des eaux : Shawinigan et Trois-Rivières sur un pied d’alerte

Le niveau de la rivière s'approche d'une cabane.

Le reportage de Raphaël Brouillette

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les villes de Trois-Rivières et de Shawinigan sont sur un pied d’alerte face à la crue des eaux de la rivière Saint-Maurice. Selon les autorités municipales, le niveau de la rivière pourrait excéder celui atteint lors des grandes inondations de 2017.

90 millimètres de pluie à ce moment-ci de l’année avec la fonte de la neige, et ce, sur tout le bassin qui alimente la rivière Saint-Maurice, c’est rare. Surtout en si peu de temps, a expliqué Yves Vincent, directeur général de la Ville de Shawinigan.

S’il n’y a pas eu d’inondations pour le moment, l’administration municipale prévoit des débits d’eau suffisamment élevés pour que la rivière sorte de son lit. La valeur maximale enregistrée en 2017 au barrage de Grand-Mère, soit 3670 mètres cubes par seconde, pourrait être dépassée dans la journée de jeudi.

Mercredi, les deux municipalités ont distribué des sacs de sable aux riverains et aux résidents des secteurs à risque, soit les quartiers shawiniganais de Beau-Rivage et de l’Ermitage.

Optimisez le positionnement de vos sacs de sable avec vos voisins afin de créer une digue linéaire pour que tous soient protégés, a recommandé la Ville de Trois-Rivières dans un communiqué.

Des citoyens inquiets, mais préparés

Au passage de Radio-Canada, des riverains inquiets s’activaient pour protéger leur propriété. Plusieurs ont tiré une leçon des inondations de 2017.

J’ai quatre pompes dans la maison. On se croise les doigts que ça n’entre pas dans le logement. Il a tout été rénové, a confié le Shawiniganais Yvon Corriveau.

Éloi Gauthier en a fait autant. Je suis prêt à affronter l’eau. Les pompes sont fonctionnelles. Il reste juste à attendre.

La crue printanière leur rappelle de bien mauvais souvenirs.

« Je me suis ramassé avec quatre pouces d’eau dans mon sous-sol. On n’était pas prêts. »

— Une citation de  Éloi Gauthier

La Ville de Shawinigan a elle aussi appris des dernières inondations. Les couvercles des regards de rue ont été scellés afin de prévenir l'engorgement des égouts. Les équipes municipales ont également installé une pompe sur l’avenue du Beau-Rivage pour rediriger l'eau vers la rivière.

La situation devrait s’améliorer au cours de la fin de semaine, mais d'ici là, les propriétés riveraines seront menacées. De faibles précipitations sont prévues dans les prochains jours.

Aucune évacuation n’était prévue au moment où ces lignes étaient écrites.

Avec les informations de Raphaël Brouillette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !