•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drummondville veut attirer des entrepreneurs dans le centre-ville

Une affiche "Centre-ville de Drummondville"

Le taux d'inoccupation commerciale du centre-ville de Drummondville se situe actuellement à un peu moins de 15 %.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

La Société de développement économique de Drummondville (SDED) s’attaque aux locaux commerciaux vacants du centre-ville et du quartier Saint-Joseph.

Elle lance un programme d’incubation commerciale pour stimuler leur vitalité. L’initiative permettra aux nouveaux locataires et propriétaires-occupants d’obtenir une subvention équivalente à une année de loyer gratuit jusqu’à un maximum de 30 000 dollars.

Pour bonifier l’offre commerciale et diminuer le taux d’inoccupation des deux secteurs de façon durable, la SDED offrira aussi un service-conseil au démarrage pour soutenir les nouveaux entrepreneurs.

On ne veut pas juste donner des subventions, on se rend compte que l’entrepreneur a besoin d’accompagnement, a besoin d’être incubé avec des services de la SDED, qui est notre mission, d’aider les entrepreneurs à partir leur business, souligne la directrice des Commerces et des services à la SDED Maryse Fredette.

Elle parle devant un micro.

Maryse Fredette, la directrice des Commerces et des services à la SDED.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Le directeur général de la Jeune chambre de commerce de Drummondville, Samuel Émond, salue cette initiative.

Pour des jeunes entrepreneurs qui ont une idée d’affaires, une idée de projet, avoir un programme d’aide comme ça peut être l’élément déclencheur pour se lancer, soutient-il. 

Au total, la Ville injecte 200 000 dollars dans ce programme.

Le taux d'inoccupation commerciale du centre-ville se situe actuellement à un peu moins de 15 % et celui du quartier Saint-Joseph, à un peu plus de 7 %.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !