•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la fiction à la réalité, Renée Blanchar réagit au toponyme « Belle-Baie »

Chargement de l’image

Renée Blanchar, réalisatrice et scénariste de la télésérie Belle-Baie

Photo : Office national du film

Chargement de l’image

La décision de nommer la nouvelle municipalité de la région Chaleur au Nouveau-Brunswick « Belle-Baie » est bien accueillie par la réalisatrice et scénariste Renée Blanchar, qui avait baptisé ainsi son village fictif dans la télésérie du même nom diffusée entre 2008 et 2012.

« Moi dans la vie, je suis constamment à la recherche de ces liens de fiction que nous avons dans la vie de tous les jours. Ça me sourit d’autant plus que là c’est en train d’arriver pour vrai.  »

— Une citation de  Renée Blanchar, réalisatrice et scénariste de la télésérie Belle-Baie

Renée Blanchar confirme avoir été consultée pour donner son accord lorsque « Belle-Baie » circulait parmi les choix de nom pour désigner le territoire de l'entité 11.

Je n’aurais jamais vu ça venir et je me dis bien voilà, voilà aussi pourquoi on fait de la fiction, ça peut aussi inspirer le réel, ajoute-t-elle.

Les quatre saisons de la télésérie ont principalement été tournées dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, mais aussi à Caraquet et Montréal.

Toutefois, Renée Blanchar s’est inspirée d'un événement historique survenu dans la région Chaleur en 2003, soit le mouvement allant à l’encontre de l’incinérateur de déchets toxiques de Belledune auquel elle a participé, pour créer sa série.

Ça été quelque chose qui m’a tellement frappé, qui m’a tellement habité, que j’ai eu envie de créer ce village fictif qui s’appelait Belle-Baie, raconte-t-elle.

Avec sa série Belle-Baie, Renée Blanchar tenait entre autres à démontrer au reste du pays la beauté des gens et des paysages du Nouveau-Brunswick.

L'annonce du comité de transition chargé de soumettre un nom pour l'entité 11 lui confirme après tout que Belle-Baie n'était pas si loin de la réalité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !