•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq nouvelles liaisons fluviales entre la Rive-Sud et Montréal cet été

Chargement de l’image

L'intérieur de la navette qui relie depuis 2018 Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En plus de reconduire le projet pilote de la navette liant Pointe-aux-Trembles au Vieux-Port de Montréal, qui fonctionne depuis 2018, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) a annoncé que cinq nouvelles liaisons fluviales seront ajoutées cet été entre la Rive-Sud de Montréal et la métropole.

Des liaisons entre le Vieux-Port de Montréal et Boucherville et entre le Vieux-Port, l’île Sainte-Hélène et Longueuil seront activées dès le 4 juin, en même temps que la liaison existante avec Pointe-aux-Trembles.

Le 6 juin, un trajet liant Boucherville et le parc de la Promenade Bellerive sera ajouté. Il s’agira d’ailleurs d’une mesure d’atténuation fort intéressante pour les citoyens impactés par le chantier du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, peut-on lire dans le communiqué de l’ARTM.

Viendront ensuite le service express entre le Vieux-Port et l’île Sainte-Hélène le 18 juin et le trajet liant le Parc de la Promenade Bellerive et l’île Charron le 24 juin.

« L'élargissement du projet pilote permettra d'alimenter nos analyses en vue de déterminer si nous allons de l'avant avec la mise en place d'un réseau pérenne de navettes fluviales. »

— Une citation de  Benoît Gendron, directeur général de l'ARTM

C'est un grand pas dans la bonne direction pour à la fois bonifier et diversifier l'offre de transport collectif à Montréal et répondre aux défis environnementaux de notre époque, a de son côté déclaré Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la région de Montréal et de la Métropole.

Le projet pilote a commencé en 2018 et comprend depuis un seul trajet. La première année, la navette a fonctionné une semaine. C’est à partir de 2019 que l’ARTM a eu le feu vert pour rendre ce service accessible aux citoyens de la mi-mai à la mi-octobre, et ce, pour une durée de trois ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !