•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel hôpital au centre-ville, mais pas à n’importe quel prix, dit Équité Outaouais

Une enseigne devant l'urgence de l'Hôpital de Hull.

La construction d'un nouvel hôpital en Outaouais a été annoncée en octobre 2020. Celui-ci doit ajouter environ 600 lits dans la région.

Photo : Radio-Canada / Reno Patry

Radio-Canada

Des voix discordantes qui ne sont pas absolument opposées à la construction du nouvel hôpital de Gatineau à l'extérieur du centre-ville demandent au gouvernement « de choisir un site qui répond aux besoins des citoyens de tout l’Outaouais », pas seulement des résidents du secteur de Hull à Gatineau.

Ce regroupement, composé entre autres d’Action santé Outaouais et d’Équité Outaouais, a fait part de ses doléances mercredi lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a réclamé la construction d’un véritable hôpital régional accessible pour toutes les personnes vulnérables de l’Outaouais.

« Un site au centre-ville, peut-être, mais pas à n’importe quel prix. »

— Une citation de  Équité Outaouais

Ces deux organismes rappellent que la population vulnérable ne se trouve pas seulement dans le secteur de Hull. Elle vit aussi à Gatineau, dans le secteur d'Aylmer, dans la MRC de Pontiac, dans la Vallée de la Haute-Gatineau et dans la région de Montebello. Certaines de ces personnes vivraient à proximité du futur hôpital tandis que d’autres seraient plus éloignées et devraient se déplacer.

Pour que les soins soient accessibles, il faut qu’ils soient décentralisés, surtout pour ce qui touche les services de première ligne, déclare Jean Pierre Deslauriers, porte-parole en matière de milieu social à Équité Outaouais, dans un communiqué.

Une carte montre l'emplacement privilégié pour construire le nouvel hôpital.

L'emplacement retenu serait plutôt sur le boulevard de la Technologie, situé au nord de la ville de Gatineau, en bordure de l'autoroute 5.

Photo : Radio-Canada

Un hôpital pour tous

La construction doit aussi tenir compte de l’avenir, poursuit M. Deslauriers. La pire erreur serait de restreindre le site à l’espace qu’il faut pour construire l’hôpital : au contraire, il nous faut beaucoup d'espace pour répondre aux besoins qui se présenteront.

Il y aura de nombreux développements à venir et il faut prévoir dès maintenant l'espace nécessaire à d'éventuels agrandissements, a déclaré en appui Gilles Aubé, porte-parole en matière de santé.

Le Centre hospitalier affilié universitaire en Outaouais (CHAU) sera plus qu'un hôpital : ce sera un campus santé, dit-il. Le CHAU sera au cœur d’un vaste ensemble avec un pavillon d’enseignement et de recherche, un CHSLD, une maison des naissances et de sages-femmes, une hôtellerie pour les patients atteint du cancer, etc.

Une architecture qui guérit

Le président d’Action santé Outaouais, Denis Marcheterre, insiste pour que le nouvel hôpital soit lumineux, aéré et érigé à un bel endroit intime favorable à la guérison des patients.

Étude après étude, les chercheurs en sont venus à la conclusion qu’un hôpital qui guérit tient compte de [ces] facteurs, a-t-il expliqué. L’état de santé dépend non seulement de la qualité de soins mais aussi de la qualité de l’urbanisation, de la qualité de l’environnement et des conditions de vie.

« Est-ce qu’un site en plein centre permettrait de tenir compte de chacune de ces conditions? »

— Une citation de  Denis Marcheterre, président d’Action santé Outaouais

Un hôpital où il fait bon séjourner est aussi un endroit où il fait bon travailler. Suzanne Tremblay, porte-parole en matière d'éducation pour Équité Outaouais, soutient que la construction d’un pavillon pour l’enseignement des sciences de la santé serait porteuse d'une meilleure formation et retiendrait la main-d'œuvre en Outaouais.

Mme Tremblay affirme qu'il y a plus de 12 000 de nos jeunes qui doivent quitter l'Outaouais pour aller étudier à l'extérieur de la région. Il faut donc ouvrir de nouveaux programmes et aussi prévoir la construction ou l’agrandissement d'établissements d’enseignement.

Ainsi, on garderait notre expertise et on attirerait des jeunes d'autres régions dans la nôtre, dit-elle.

Deux femmes promènent trois chiens.

Le parc de la Technologie, situé sur le boulevard du même nom, est l'emplacement préconisé par le gouvernement Legault.

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

L’emplacement est toujours inconnu

Le site du futur hôpital préconisé par le gouvernement Legault se trouve à l’extérieur du centre-ville, au nord du secteur de Hull, sur le boulevard de la Technologie, dans le quartier des Hautes-Plaines.

Le choix de cet endroit suscite toutefois une vague d’opposition qui privilégie un emplacement au centre-ville.

Le gouvernement du Québec a laissé entendre qu'une annonce relative au futur hôpital sera faite sous peu, sans plus de détails.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !