•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau pavillon pour la recherche et l’innovation verra le jour au Cégep de Sept-Îles

Chargement de l’image

Une maquette du nouveau pavillon qui sera construit au Cégep de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Le Cégep de Sept-Îles comptera bientôt un nouveau pavillon consacré aux secteurs ferroviaire, de la maintenance industrielle et de l'intelligence énergétique.

Le projet est évalué à plus de 18,8 millions de dollars. Il est financé à hauteur de presque 10 millions de dollars par le ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec et de 7 millions de dollars par Développement économique Canada.

Chaque secteur abritera des bancs d’essai, c’est-à-dire des équipements spécialisés qui permettront à des entreprises de tester et mettre au point de nouvelles technologies sous l’œil des professeurs et des étudiants.

« Souvent les entreprises, les PME, les startups qui voudraient développer un produit innovant n’ont pas nécessairement les moyens d’avoir les équipements pour faire les tests. Le Cégep va acquérir ces équipements, qui vont servir pour nos étudiants, pour nos professeurs, mais aussi permettre aux entreprises de la région de s’en servir. »

— Une citation de  David Beaudin, directeur général du Cégep de Sept-Îles

Les entreprises pourront louer ou échanger des services pour utiliser les équipements des bancs d’essai. La teneur des ententes est encore à déterminer, ajoute le directeur général du Cégep de Sept-Îles, David Beaudin.

Chargement de l’image

La ministre Lucie Lecours et le directeur général du Cégep de Sept-Îles, David Beaudin

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le Cégep a commencé à acquérir des équipements spécialisés il y a trois ans en vue de ce projet. Au final, David Beaudin s’attend à ce que les équipements aient coûté une dizaine de millions de dollars, en plus de la valeur estimée du projet de 18,8 millions. Le Cégep fournira également 1,3 million pour la construction.

En plus de l'aide financière des deux ordres de gouvernement, le Cégep a obtenu d'importantes contributions de partenaires, tels que Desjardins, Rio Tinto IOC et ArcelorMittal, lesquelles permettront l'acquisition d'équipements spécialisés, affirme le directeur général. Ces contributions s’élèvent à plus de 2 millions de dollars en don d’équipements et en argent.

Le pavillon comptera aussi des salles de classe, des salles de formation, et des bureaux pour les chercheurs.

Une façon de se distinguer

Ce nouveau pavillon permettra de répondre aux besoins des entreprises, mais servira aussi au développement de nouvelles expertises, se réjouit le directeur de la recherche et de l’innovation au Cégep de Sept-Îles, Hussein Ibrahim.

Celui qui est aussi directeur du Centre de recherche et d'innovation en intelligence énergétique (CR2ie) voit ce nouveau pavillon comme une façon de se projeter vers l’avenir.

« On garde un lien étroit avec les entreprises d’ici et d’ailleurs pour écouter leurs problèmes. Une fois qu’on comprend leurs problèmes, on commence à imaginer les solutions avec les technologies actuelles et les technologies du futur. »

— Une citation de  Hussein Ibrahim, directeur de la recherche et de l’innovation au Cégep de Sept-Îles

De par la réalité géographique et économique de la Côte-Nord, le Cégep de Sept-Îles se développe différemment d'un cégep de grande ville, rappelle David Beaudin. Évidemment, la formation demeure le cœur du Cégep de Sept-Îles, mais on est obligés de jouer un très grand rôle dans le développement économique. On veut être le catalyseur de la recherche et de l’innovation sur la Côte-Nord, souligne le directeur général.

Chargement de l’image

L'annonce s'est déroulée au Cégep de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La ministre québécoise déléguée à l'Économie, Lucie Lecours, est à Sept-Îles pour cette annonce.

On vient toucher tous les entrepreneurs, parce que la formation est essentielle, la recherche et l’innovation sont essentielles. Le Cégep s’inscrit dans trois créneaux qui sont très importants, lance Lucie Lecours.

Le nouveau bâtiment sera construit au coin des rues Rochette et de La Vérendrye. La construction du pavillon doit débuter au printemps 2023 et se terminer vers la fin de 2024 ou le début de 2025.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !