•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de George Floyd : l’ex-agent Thomas Lane plaide coupable

Chargement de l’image

L'ex-policier du Minnesota Thomas Lane s'est reconnu coupable d'homicide involontaire dans le cadre de son procès pour la mort de George Floyd.

Photo : via reuters / Handout .

Agence France-Presse

L'un des trois policiers restés passifs lors du meurtre de George Floyd en 2020 a plaidé coupable mercredi de complicité d'homicide involontaire et évitera un procès qui doit s'ouvrir en juin, a annoncé la justice du Minnesota.

Thomas Lane a accepté sa responsabilité pour son rôle dans la mort de George Floyd, s'est félicité dans un communiqué le procureur de l'État, Keith Ellison.

« Cette admission qu'il a fait quelque chose de mal est un pas important vers la guérison des blessures de la famille Floyd, notre communauté et la nation. »

— Une citation de  Keith Ellison, procureur de l'État du Minnesota

L'ex-agent de police, qui était accusé de complicité de meurtre, a accepté de plaider coupable après la requalification des charges lors d'une audience au tribunal de Minneapolis, selon un porte-parole de la justice. Aux termes de cet accord, il sera condamné à trois ans de réclusion et sera incarcéré dans une prison fédérale.

Ce plaidoyer de culpabilité rapproche la famille Floyd de son deuil pour le meurtre horrible et historique de George Floyd, a réagi Ben Crump, l'avocat de la famille du quadragénaire.

Nous espérons que (l'accord) ouvre une nouvelle ère dans laquelle les policiers comprennent que des jurys les rendront responsables, comme ils le feraient pour d'autres citoyens, a-t-il ajouté.

Ses deux autres collègues, Tou Thao, d'origine Hmong, et Alexander Kueng, un Afro-Américain, n'ont pas plaidé coupable et leur procès devant la justice de l'État doit s'ouvrir le 13 juin.

Chargement de l’image

J. Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao sont accusés de complicité lors du meurtre de George Floyd par leur ex-collègue, Derek Chauvin.

Photo : Associated Press / Bureau du shérif du comté de Hennepin

Les trois policiers, présents lors de l'interpellation fatale de George Floyd, ont déjà été déclarés coupable de ne pas être intervenus pour porter assistance à l'Afro-Américain devant un tribunal fédéral en février.

Leur sentence doit être prononcée ultérieurement.

Un quatrième policier, Derek Chauvin, a déjà été reconnu coupable en juin 2021 de meurtre et condamné à 22 ans et demi de prison par la justice du Minnesota. C'est lui qui avait maintenu durant de longues minutes, le 25 mai 2020, son genou sur le cou de George Floyd, provoquant son asphyxie.

Sa mort, filmée et mise en ligne, avait déclenché d'immenses manifestations contre le racisme et les violences policières dans tous les États-Unis et au-delà, à l'été 2020.

Chargement de l’image

Une murale en hommage à George Floyd, dont la mort au cours d'une intervention policière a suscité la colère de nombreux Américains.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Bélanger

Alexander Kueng était sur le dos de George Floyd, et Thomas Lane lui tenait les jambes. Tou Thao, de son côté, gardait à distance les passants choqués.

Thomas Lane avait suggéré à deux reprises de mettre l'Afro-Américain sur son flanc, en position latérale de sécurité, alors qu'il montrait clairement des signes de détresse vitale. Mais Derek Chauvin n'avait pas desserré son étreinte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !