•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de 100 logements étudiants à l’UQAR

Des résidences étudiantes.

Les 300 chambres des résidences de l'UQAR ne suffisent plus à la demande dans une ville où sévit une crise du logement sans précédent.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada a appris que l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) travaille sur un projet pour atténuer les effets de la crise du logement auprès de sa clientèle. Mais son financement par Québec semble constituer un écueil important.

Dans le meilleur des mondes, la nouvelle résidence universitaire de 100 logements que projette l'UQAR serait construite à proximité de celles qui existent déjà et pourrait accueillir ses premiers locataires pour la rentrée 2024.

Toutefois, le projet est qualifié, pour l'instant, de préliminaire. Difficile aussi de le chiffrer, parce que l'Université cherche une voie de passage pour qu'il puisse se qualifier au sein des programmes gouvernementaux existants.

Les critères pour financer de nouvelles résidences universitaires sont trop stricts actuellement, selon les autorités universitaires, qui espèrent plus de flexibilité.

Lors de son passage dans la région récemment, le premier ministre François Legault s'est justement montré ouvert aux propositions issues du milieu pour régler la crise du logement qui frappe durement Rimouski, et d'autres villes de la région, depuis un an.

L'ajout de 100 logements à Rimouski pourrait ainsi permettre d'amoindrir la situation.

« L'UQAR n'est pas responsable de la situation locative à Rimouski, mais l'UQAR veut faire partie de la solution. »

— Une citation de  Jean-François Ouellet, directeur des services aux étudiants

Les résidences universitaires situées sur le terrain de l'établissement sont remplies au maximum de leur capacité depuis cette année. Elles comptent 300 chambres.

Des résidences étudiantes.

Les résidences universitaires de Rimouski sont remplies au maximum de leur capacité.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

On vient de traverser une année scolaire très dure et celle qui s'en vient va être la pire, mentionne le directeur des services aux étudiants, Jean-François Ouellet.

La crise immobilière constitue aussi un obstacle aux efforts de recrutement d'étudiants, surtout étrangers, indique-t-il.

Un bâtiment d'appartements et un terrain vague.

C'est sur ce terrain, situé entre les actuelles résidences et le cimetière, que seraient construits les nouveaux logements destinés à la clientèle étudiante de l'UQAR.

Photo : Radio-Canada

Malgré cela, Jean-François Ouellet se veut optimiste et précise que certains projets devraient permettre d'atténuer la crise à Rimouski. Il y a pour près de 600 logements sociaux ou pour personnes âgées qui sont en projet de développement actuellement [à Rimouski], dit-il.

À cette liste s'ajouteront peut-être 100 nouveaux logements universitaires bientôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !