•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éric Girard confirme à son tour qu’il se représente dans Lac-Saint-Jean

Chargement de l’image

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Chargement de l’image

Alors que le premier ministre François Legault sera de passage dans la région mercredi et jeudi, le député caquiste de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, a choisi d'annoncer qu'il souhaite de nouveau être candidat pour la Coalition avenir Québec (CAQ) lors des prochaines élections provinciales.

Les trois autres députés caquistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean avaient déjà fait savoir qu'ils sollicitaient un second mandat. Les élections se dérouleront le 3 octobre prochain.

Je retiens plusieurs réalisations qui font la différence pour notre population, que ce soit au niveau des organismes communautaires, de la santé, des établissements scolaires ou au sein de nos municipalités. J’ai beaucoup appris pendant ce premier mandat et je souhaite continuer de donner une voix forte à mon comté à l’Assemblée nationale, a fait savoir le député mardi soir par voie de communiqué.

Éric Girard est l'ancien maire de Saint-Nazaire.

Depuis le début de mon mandat, mon équipe et moi avons le souci d’être présents sur le terrain et de répondre aux préoccupations des citoyens et des citoyennes de notre circonscription, a-t-il aussi dit.

Le chef de la CAQ, François Legault, sera à La Baie mercredi à 17 h 30, pour une visite de l'arrondissement en compagnie du député de Dubuc, François Tremblay.

Le premier ministre devrait annoncer qui sera candidat dans la circonscription de Jonquière, là où le péquiste Sylvain Gaudreault a déjà fait savoir qu'il se retirait de la scène politique provinciale. Le nom de Yannick Gagnon, directeur général du Patro de Jonquière, a beaucoup circulé.

La CAQ tentera de ravir les cinq circonscriptions dans la région.

Rappelons que la CAQ avait fait élire initialement trois députés en 2018. Nancy Guillemette avait été élue à l'occasion d'une élection partielle dans Roberval pour remplacer l'ancien premier ministre et chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, qui avait choisi de quitter après la défaite de son parti.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !