•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des graffitis racistes et antisémites dans un parc nettoyés par des enfants

Chargement de l’image

Les enfants ont nettoyé le parc, mardi.

Photo : offerte par Jennifer Benoit

Radio-Canada

Mardi, un groupe d'enfants d'âge préscolaire, sortis pour une séance de jeu matinale, ont trouvé des graffitis racistes et antisémites sur les balançoires et les modules d’un parc du nord-est de London, en Ontario.

Le mot en n et des croix gammées ornaient le mobilier du parc Stephens Farm, sur la route Sunningdale.

Nous avions passé toute la matinée dans les bois, puis nous avons décidé d'aller au parc, et dès que nous sommes arrivés, les enfants ont sursauté et ont demandé : "Qu'est-il arrivé au parc?" Nous avons eu une petite discussion sur le fait que, parfois, les gens utilisent des mots qui sont très nuisibles pour différents groupes et les enfants ont eu l'idée de le nettoyer, a déclaré Alyssa Watson, l'éducatrice de la petite enfance qui accompagnait les enfants.

Les enfants ont utilisé des vaporisateurs et des lingettes pour nettoyer les graffitis, qui avaient été faits en craie en vaporisateur.

Nous avons vu le mot en n et pas mal de croix gammées. L'un de nos enfants les plus âgés a reconnu qu'il s'agissait d'un symbole haineux et il en était très contrarié, car il a appris un peu de choses sur les guerres mondiales et sur ce qui s'est passé dans le passé à ce sujet, a déclaré Mme Watson.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des graffitis couvraient certaines des balançoires.

Photo : offerte par Jennifer Benoit

La police de London enquête actuellement sur l'incident et le chef de la police de London a condamné les mots et les symboles haineux.

Nous sommes découragés d'apprendre cet incident répréhensible, en particulier compte tenu du symbolisme derrière les images et les mots haineux représentés et du fait qu'il s'agissait d'un équipement de terrain de jeu pour enfants, a déclaré le chef Steve Williams.

Une opportunité d'enseignement

Nous tenons à remercier les membres de la communauté qui ont porté cet incident à notre attention. Le service de police de London condamne tous les actes de haine et de violence envers des individus ou des groupes de notre communauté. Nous continuerons à enquêter de manière approfondie sur tous les incidents de cette nature et à engager des poursuites si nécessaire.

Pour Mme Watson, du programme scolaire Adventures in the Woods [Aventures dans les bois, traduction libre], la leçon du matin sur le langage haineux et le nettoyage du parc qui a suivi était douce-amère.

Je suis vraiment contente que nous ayons eu l'occasion d'enseigner quelque chose à ce sujet et qu'ils aient compris d'eux-mêmes qu'il faut être gentil avec les autres et qu'il faut nettoyer, a déclaré Mme Watson.

Jennifer Benoit, la propriétaire de l'école, a déclaré qu'elle était fière que ses jeunes élèves aient fait leur part pour nettoyer.

Je les ai tous serrés dans mes bras et leur ai dit que j'étais très fière d'eux, et ils étaient rayonnants, a-t-elle déclaré. Nous les emmenons tous les jours pour nettoyer les déchets et leur apprendre que ce n'est pas bon pour l'environnement, afin qu'ils sachent que le nettoyage est important.

Dans l'après-midi, les enfants sont revenus et ont dessiné des cœurs à la craie sur l'asphalte de l'aire de jeux.

Toute personne ayant des informations sur l'auteur des graffitis est priée d'appeler la police.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !