•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alcool dans les parcs en Saskatchewan : les municipalités réagissent

Un verre de vin contenant un liquide rosé dans la main d'une personne.

Le maire de Prince Albert, Greg Dionne, demande des précisions concernant les types de parcs visés par le projet de loi.

Photo : Getty Images / Peter Forest

Radio-Canada

Le maire de Saskatoon, Charlie Clarke, accueille favorablement l’annonce du gouvernement provincial, qui souhaite laisser les différentes municipalités décider si la consommation d'alcool est permise dans leurs parcs. Cependant, son homologue de Prince Albert, Greg Dionne, se dit choqué par une telle initiative.

Greg Dionne s’interroge sur le motif qui pousse le gouvernement à vouloir faire ces modifications.

« Nous avons des tâches plus importantes à accomplir que de continuer à ajouter des endroits où les gens peuvent consommer de l’alcool. Nous avons de graves enjeux liés à la dépendance et à l’itinérance dans la province. Ces problèmes sont accentués par l’alcool et nous continuons à le rendre plus accessible. »

— Une citation de  Greg Dionne, maire de Prince Albert

Greg Dionne critique aussi la décision du gouvernement provincial, car il estime que les jeunes sont plus susceptibles d'être exposés à l’alcool dans les parcs.

Il ajoute que même s’il ne peut pas parler au nom du conseil municipal de Prince Albert, il rejette cette initiative à titre personnel.

Un engouement mesuré à Saskatoon

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, voit une belle occasion pour permettre aux habitants de la Ville des Ponts de mieux profiter des parcs.

Il précise cependant qu’il y aura des endroits ciblés dans les parcs pour la consommation d’alcool.

« Nous avons de beaux parcs publics et de beaux espaces verts. Nous voulons que la communauté puisse sortir et profiter de ces espaces. »

— Une citation de  Charlie Clark, maire de Saskatoon

Mardi, le vote pour l’adoption de ce projet de loi à l'Assemblée législative a été reporté. L’opposition souhaite étudier l'impact vécu par d'autres municipalités ayant adopté cette mesure.

Le ministre responsable de la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan (SLGA), Jim Reiter, espère que la mesure entrera en vigueur dès 2023.

Avec les informations de Jérémie Turbide et d’Ernst Jeudy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !