•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le capitaine Jean-Pierre Elément est mort

Chargement de l’image

Les deux fils du capitaine Jean-Pierre Elément, Martin et Rémy, vont prendre en charge l'entreprise familiale de leur père (archives).

Photo : Alain James Dubé

Chargement de l’image

Le crevettier septilien et capitaine du Mérou, Jean-Pierre Elément, est mort lundi matin, ont annoncé ses fils Martin et Rémy. Ce natif de la Gaspésie avait 72 ans.

Jean-Pierre Elément était connu de plusieurs pêcheurs et consommateurs de la Côte-Nord et de la Gaspésie. Le capitaine pêchait professionnellement depuis les années 1980.

Il a donné son cœur et son âme aux eaux du Saint-Laurent, explique son fils Martin Elément.

« Mon père a pratiquement fait sa vie sur la mer. [...] C’était quelqu’un qui avait des objectifs et tout au long de sa vie, il en a réalisé beaucoup. »

— Une citation de  Martin Elément, fils de Jean-Pierre Elément
Chargement de l’image

Le capitaine Martin Elément (archives).

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

Il s’est battu, il est monté jusqu’à Ottawa pour avoir ce qu’on appelle les allocations de crabes. Les gens qui ont aujourd’hui des allocations de crabes, ils peuvent remercier mon père, affirme Martin Elément.

À la défense des pêcheurs

Le Gaspésien Réginald Cotton, ancien président de la Fédération des pêcheurs semi-hauturiers du Québec, pêchait avec Jean-Pierre Elément dans la même flottille.

Ces deux pêcheurs de poissons de fond ont dû brusquement changer de cap lorsque le moratoire sur la pêche à la morue a été décrété en 1993. Tous les deux se sont familiarisés à la pêche à la crevette.

Réginald Cotton se souvient de l'engagement de M. Elément à défendre les droits des pêcheurs dans les années 1990.

« Jean-Pierre Elément a été un ardent défenseur des droits des pêcheurs. »

— Une citation de  Réginald Cotton, ancien président de la Fédération des pêcheurs semi-hauturiers du Québec
Chargement de l’image

Le Gaspésien Réginald Cotton, ancien président de la Fédération des pêcheurs semi-hauturiers du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

J'ai beaucoup travaillé avec Jean-Pierre Elément parce que j'ai été représentant des pêcheurs comme lui. On était au front, tous les deux, note M. Cotton.

Son héritage rayonne

Plusieurs autres personnes ont réagi à la nouvelle de sa mort, notamment le réalisateur du documentaire Capitaines des hauts-fonds Cédric Landry, dont Jean-Pierre Elément a fait partie.

Quand j’ai fait le documentaire, on a eu la chance de naviguer plusieurs jours en mer avec Jean-Pierre Elément pour aller pêcher la crevette. C’était vraiment quelqu’un qui était passionné de la mer, quelqu’un qui nous racontait tous les voyages qu’il avait faits, raconte M. Landry.

« C'était quelqu’un qui aimait son métier, mais qui aimait sa famille aussi, parce qu’il pêchait avec ses deux fils Rémy et Martin Elément. »

— Une citation de  Cédric Landry, réalisateur du documentaire Capitaines des hauts-fonds
Chargement de l’image

Cédric Landry

Photo : Radio-Canada

Le documentariste ajoute que lors d’une présentation du long métrage à la Coop Paradis de Rimouski, Jean-Pierre Elément était présent pour parler de son métier.

Le monde l’aurait écouté toute la nuit! Tu voyais vraiment que c’était un passionné. [...] C’est quelqu’un qui avait vu la mer sous toutes ses formes, dit Cédric Landry.

Il nous a toujours appris à ne jamais nous décourager et à être vaillants. C’est grâce à lui si, aujourd’hui, moi et mon frère, on est là. Je veux dire, on a navigué plusieurs années ensemble, explique Martin Elément.

Chargement de l’image

Réjean Richard, un membre suppléant de l’équipage ainsi que Rémy et Martin Elément remplacent une grille d'un filet sur le navire le Mérou (archives).

Photo : Alain James Dubé

Ann-Édith Daoust, qui est propriétaire de l’entreprise Capelan Côte-Nord, se remémore aussi sa rencontre avec Jean-Pierre Elément pour le photographier. Elle a souligné son départ sur les réseaux sociaux.

Je trouvais ça important de souligner le départ de cet homme-là, qui a nourri plusieurs familles septiliennes avec ses crevettes et qui a eu un impact particulièrement dans l’industrie des pêches, dit Mme Daoust.

C'est un cancer qui a emporté Jean-Pierre Elément.

Les deux fils du capitaine, Martin et Rémy, vont prendre en charge l'entreprise familiale de leur père.

Avec des informations de Perrine Bullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !