•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Washington lance un observatoire sur les « crimes de guerre » russes en Ukraine

Des fosses communes où l'on voit des croix.

Des fosses communes découvertes le 18 avril 2022 à Boutcha, en Ukraine.

Photo : Getty Images / Alexey Furman

Agence France-Presse

Les États-Unis ont annoncé mardi la création d'un « observatoire du conflit », doté initialement de 6 millions de dollars, pour « recueillir, analyser et partager largement les preuves des crimes de guerre » qu'ils imputent à la Russie en Ukraine.

Cette nouvelle initiative vise notamment à préserver des informations publiques ou des données de satellites commerciaux en respectant les normes internationales, afin qu'elles puissent alimenter toute procédure visant à faire rendre des comptes aux responsables d'atrocités, a déclaré le département d'État dans un communiqué.

Une plateforme en ligne partagera avec le public la documentation de l'observatoire du conflit, afin d'aider à réfuter les efforts de désinformation de la Russie, a-t-il ajouté.

Les États-Unis ont formellement accusé la Russie de crimes de guerre en Ukraine, notamment contre les civils, et se sont engagés à œuvrer afin que leurs auteurs, mais aussi les commanditaires rendent des comptes.

Le président américain Joe Biden a personnellement qualifié son homologue russe Vladimir Poutine de « criminel de guerre » et de « boucher », et est allé plus loin que son propre gouvernement en estimant que Moscou perpétrait un « génocide » en Ukraine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !