•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une directrice de Vivre en ville fait le saut avec le PQ dans Taschereau

Jeanne Robin sourit à la caméra.

Jeanne Robin sera candidate du Parti québécois dans la circonscription de Taschereau.

Photo : Gracieuseté

Le Parti québécois (PQ) mise sur une experte en aménagement du territoire lors des prochaines élections provinciales dans la circonscription de Taschereau. Radio-Canada a appris que Jeanne Robin, directrice principale de l’organisme Vivre en ville, annoncera mercredi qu’elle brigue l’investiture du parti.

Au moment d’écrire ces lignes, Mme Robin n’avait pas donné suite à notre appel. Le PQ a refusé de confirmer ou d’infirmer qu’elle serait candidate.

Selon nos informations cependant, Mme Robin a été approchée il y a quelques semaines déjà par des représentants locaux du PQ qui aimeraient bien récupérer ce comté perdu aux mains de Catherine Dorion en 2018.

Titulaire d’une maîtrise en aménagement du territoire, Mme Robin est chargée de cours dans le même domaine à l’Université Laval. Elle travaille depuis 2008 pour l’organisme Vivre en ville, dont elle est actuellement la directrice principale.

Bien connue dans le milieu environnemental, elle est aussi membre du conseil d’administration de l’organisme Piétons Québec, qui œuvre en défense des droits des piétons dans la province.

Sur le site web de Vivre en ville, on peut lire que Mme Robin se passionne notamment pour les environnements favorables à la santé et les diverses approches de lutte contre les changements climatiques.

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, sera présent à l’annonce de la candidature de Mme Robin prévue pour mercredi après-midi au jardin Jean-Paul-L’Allier.

Un comté à reconquérir

Même si la circonscription de Taschereau a été remportée avec près de 43 % des voix par Québec solidaire lors de l’élection de 2018, le PQ garde espoir de remettre la main dessus, d'autant plus que Catherine Dorion ne briguera pas un deuxième mandat.

Diane Lavallée avait récolté moins de 18 % des voix pour le PQ il y a quatre ans, mais Taschereau a longtemps été un bastion du parti péquiste et Agnès Maltais y a été élue sans interruption pendant 20 ans.

Agnès Maltais en studio.

Agnès Maltais a occupé le siège de Taschereau de 1998 à 2018 pour le Parti québécois.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Il s’agit encore aujourd’hui de l’un des comtés où le PQ compte le plus de membres; le parti y investira donc des efforts considérables lors de la prochaine campagne.

Pour le moment, Mme Robin est la seule candidate à l’investiture du PQ, mais d’autres personnes intéressées pourraient se manifester d’ici la date limite, soit le 30 mai.

Parmi les autres partis politiques, seul le Parti conservateur du Québec a désigné sa candidate dans Taschereau. Il s’agit de Marie-Josée Hélie. La Coalition avenir Québec et le Parti libéral du Québec n’ont pas encore annoncé qui portera leurs couleurs.

Chez Québec solidaire, deux personnes participent officiellement à l’investiture dans l’espoir de reprendre le siège de Catherine Dorion : le directeur général d’Accès transports viables, Étienne Grandmont, et la coordonnatrice des projets scolaires du Musée ambulant, Madeleine Cloutier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !