•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD de la Saskatchewan demande de mieux soutenir les personnes handicapées

Chargement de l’image

La ministre des Services sociaux, Lori Carr, affirme que la prestation offerte aux personnes handicapées en Saskatchewan est adéquate.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan demande au gouvernement provincial d'améliorer le Programme de revenu assuré pour les personnes handicapées en Saskatchewan (SAID). Il demande aussi d’arrêter de faire des prélèvements sur les prestations de retraite des personnes vivant avec des handicaps.

La porte-parole en matière des services sociaux pour l’opposition, Meara Conway, dénonce le fait que les personnes handicapées doivent puiser dans leur fonds de retraite du Régime de pensions du Canada (RPC) afin d'avoir accès au SAID.

« Ils recevront moins d’argent à l'avenir, alors que les taux qu’ils reçoivent du SAID sont déduits de leur RPC. Ça les rend plus pauvres. »

— Une citation de  Meara Conway, porte-parole en matière des services sociaux pour l’Opposition

La ministre des Services sociaux, Lori Carr, affirme pour sa part que le programme SAID est un programme de dernier recours.

« Si les gens ont l’occasion de gagner de l’argent autrement, ils doivent le faire avant de soumettre des demandes au programme SAID. »

— Une citation de  Lori Carr, ministre des Services sociaux

Un prestataire contestataire

Prestataire du SAID, James MacLachlan affirme que l’aide financière accordée à travers ce programme n’est pas suffisante.

Cet ancien employé de l’entreprise de recyclage SARCAN à Saskatoon est atteint de dystrophie myotonique, une maladie dégénérative qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant.

M. MacLachlan dépendait financièrement de sa retraite, de la prestation d'invalidité de longue durée et des paiements mensuels de l’héritage laissé par sa mère. Ces derniers ont pris fin en décembre 2021.

James MacLachlan a donc soumis une demande pour la prestation SAID afin de l’aider à couvrir une partie ses dépenses, qui s’élève à 600 $.

Après avoir reçu 83 $ à travers ce programme, James MacLachlan a fait appel au ministère des Services sociaux pour revoir sa décision. Sa demande a été rejetée.

Interrogée à ce sujet, Lori Carr affirme qu’elle ne peut pas se prononcer sur cette affaire, mais ajoute que le gouvernement provincial travaillera avec M. MacLachlan afin de trouver des solutions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !