•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : la station Saint-Charles-Garnier verra le jour, tranche la Ville

Esquisse présentant le scénario 1 d’insertion du tramway dans le secteur du Collège Saint-Charles-Garnier incluant des voies partagées.

Le scénario 1 présente plusieurs variantes possibles pour apaiser la circulation sur le boulevard René-Lévesque et améliorer potentiellement la qualité de vie des résidents, dont l’aménagement de voies partagées.

Photo : Image fournie par la Ville de Québec

La Ville de Québec renonce définitivement à la possibilité d’éliminer la station de tramway prévue sur le boulevard René-Lévesque, dans le secteur du Collège Saint-Charles-Garnier.

Le maire Bruno Marchand a dévoilé mardi les résultats préliminaires de la consultation publique portant sur les trois scénarios d’insertion du tramway dans cette portion du tracé situé entre les avenues Louis-Fréchette et Thornhill, et l’avenue du Cardinal-Bégin.

Bouton menant au portail sur le tramway de Québec

Seulement 18,7 % des citoyens sondés ont privilégié le scénario 2, qui prévoyait le retrait de la station Collège Saint-Charles-Garnier. Les scénarios 1 et 3 ont respectivement récolté 40 % et 41,4 % des appuis.

Esquisse présentant le scénario 2 d’insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque, à la hauteur de l’avenue Joffre.

Le scénario 2 évacuait la construction de la station Collège Saint-Charles-Garnier.

Photo : Image fournie par la Ville de Québec

La consultation publique a pris la forme d’un questionnaire mis en ligne du 22 avril au 8 mai. Selon la Municipalité, 1881 questionnaires ont été dûment remplis.

Aucun retour possible

S’il est encore trop tôt pour déterminer quelle option sera retenue, Bruno Marchand sait d’ores et déjà que ce ne sera pas le scénario 2.

Avec ces résultats-là, on peut déjà vous dire qu'on exclut dorénavant l'idée d'enlever la station des scénarios possibles. Cette décision, elle est prise. On ne reviendra pas en arrière à ce sujet-là, a insisté le maire.

Description des scénarios d'insertion du tramway et appuis récoltés

Scénario 1 : 40 %
- Plateforme au centre de la chaussée
- Station avec quais latéraux
- Une voie de circulation automobile par direction
- 32 arbres abattus

Scénario 2 : 18,7 %
- Retrait de la station du Collège Saint-Charles-Garnier
- Plateforme au centre de la chaussée
- Une voie de circulation automobile par direction
- Entre 15 et 20 arbres abattus

Scénario 3 : 41,4 %
- Retrait des voies de circulation entre les avenues Joffre et Louis-Fréchette
- Plateforme au centre de la chaussée
- Station avec quais latéraux
- Entre 10 et 15 arbres abattus

Source : Ville de Québec

Bruno Marchand a ajouté que son administration attendrait l’analyse finale des résultats de la consultation publique avant d’annoncer le scénario retenu.

Bruno Marchand lors d'un point de presse à l'hôtel de ville de Québec.

Bruno Marchand s'attend à pouvoir annoncer le scénario d'insertion retenu d'ici deux à trois semaines.

Photo : Radio-Canada

Le choix devrait être communiqué d’ici deux à trois semaines, a-t-il précisé.

Une décision assumée

Son équipe prévoit notamment de s'asseoir avec les membres du bureau de projet afin d’étudier les éléments techniques.

« On va tout mettre ça ensemble. Les analyses fines vont nous permettre de dire : "OK, voici l'état de l'avancée de la recherche qu'on a faite". Puis après ça, on va prendre une décision politique, puis on va l'assumer. »

— Une citation de  Bruno Marchand, maire de Québec

Le scénario 1 comprend une plateforme du tramway au centre de la chaussée, une station avec des quais latéraux et une voie de circulation automobile par direction. Il prévoit l’abattage de 32 arbres.

Quant au scénario 3, il prévoit le retrait des voies de circulation sur le boulevard René-Lévesque, entre les avenues Louis-Fréchette et Joffre. Il nécessiterait l’abattage de 10 à 15 arbres d’alignement.

Esquisse présentant le scénario 3 d’insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque, à la hauteur de l’avenue Joffre.

Le scénario 3 implique le retrait des voies de circulation sur le boulevard René-Lévesque, entre les avenues Louis-Fréchette et Joffre.

Photo : Image fournie par la Ville de Québec

Les résultats de la consultation montrent que l’accès à un transport en commun de proximité et la protection des arbres d’alignement sont les critères jugés les plus prioritaires par les répondants.

Pas un choix automatique

Dans ce cas, peut-on s’attendre à ce que la Ville jette son dévolu sur le scénario 3? Pas du tout, assure Bruno Marchand.

Le retrait éventuel de voies de circulation sur une portion du boulevard René-Lévesque ne devra pas se faire au détriment des rues situées au sud et au nord.

Dans l’éventualité où le scénario 3 était retenu, le maire mentionne que l’expertise du service du transport et de la mobilité intelligente à la Ville de Québec sera mise à contribution.

Le chef de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville, Claude Villeneuve, est soulagé de voir l’administration Marchand renoncer pour de bon au retrait d’une station dans ce secteur de la Haute-Ville.

On aurait vraiment été déçu d'un scénario qui écarte la station Saint-Charles-Garnier. On sait que c'est un des plus gros pôles d'emplois dans le corridor du tramway avec le secteur des assurances, les hôpitaux, les écoles. Donc, on est content que les citoyens n'aient pas privilégié cette voie-là, a-t-il commenté.

Claude Villeneuve lors d'une mêlée de presse dans les couloirs de l'hôtel de ville de Québec.

Claude Villeneuve affirme que sa formation politique privilégie le scénario 1 pour l'insertion du tramway dans le secteur du Collège Saint-Charles-Garnier.

Photo : Radio-Canada

Le chef de Québec d’abord espère maintenant que la Ville optera pour le scénario 1 afin de minimiser autant que possible les impacts sur les résidents du secteur.

Si on coupe la circulation automobile dans ce secteur-là, ça risque de créer une pression supplémentaire sur Joffre, sur Thornhill. Il y a des voitures qui vont tourner là. C'est des secteurs résidentiels. Il y a une véloroute dans ce coin-là, a fait valoir M. Villeneuve.

Bouton menant au portail sur le tramway de Québec

De son côté, la cheffe de Transition Québec, Jackie Smith, s’est réjouie de voir que le scénario 3, qui prévoit le retrait des voies automobiles et des coupes d’arbres moins importantes, soit le plus populaire chez les citoyens ayant participé à la consultation.

Appel à l'ambition

Elle a fait remarquer que le maintien de la capacité routière faisait partie des préoccupations les moins populaires parmi les répondants.

J’invite le maire à être aussi ambitieux que les citoyens et les citoyennes pour la mobilité durable et de choisir le scénario 3, a déclaré Mme Smith par voie de communiqué.

Avec la collaboration de Pierre-Alexandre Bolduc et de Louise Boisvert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !