•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Services de garde : un projet pilote et une 4e installation en Matanie

Chargement de l’image

Un appel d'offres a été aussi lancé pour la construction de la 4e installation du CPE de Matane (archives).

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Chargement de l’image

Le CPE de Matane lance un projet pilote permettant aux éducatrices en milieu familial d'offrir des services en dehors de leur résidence, afin de combler les besoins dans la MRC de La Matanie.

Ce projet s'inscrit dans le cadre de projets-pilotes de services de garde en communauté lancés récemment par Québec.

Habituellement, les responsables en service de garde éducatif travaillent à partir de leur propre résidence. La loi était écrite comme ça. Avec ce projet pilote, on va tenter d’ouvrir des milieux de garde en milieu familial en dehors d’une résidence privée, explique la directrice générale du CPE de Matane, Brigitte Desrosiers.

Deux responsables en service de garde éducatif pourraient avoir 12 enfants en même temps. Donc deux candidates intéressées pourraient opérer dans un milieu communautaire et offrir les services de garde sur place, illustre Brigitte Desrosiers.

Une telle initiative a été mise en place en avril dans la MRC d'Avignon et dans la région du Témiscouata, dans le Bas-Saint-Laurent.

En Matanie, le projet pilote sur cinq ans a été autorisé en avril. Il devrait permettre la création d'environ 70 places, notamment dans les villages.

Brigitte Desrosiers a d’ailleurs rencontré en mars les maires de la MRC pour leur présenter le projet pilote et cibler les besoins les plus criants qui sont dans les municipalités de Sainte-Félicité et de Saint-Ulric.

Chargement de l’image

Un local a été ciblé dans le village de Sainte-Félicité (archives).

Photo : Radio-Canada

Un local a d'ailleurs déjà été repéré à Sainte-Félicité. Il ne reste au CPE, chargé de la coordination des services de garde en milieu familial dans la MRC, qu’à recevoir des candidatures.

Une nouvelle étape pour la 4e installation

La réalisation de la quatrième installation du CPE de Matane a franchi une nouvelle étape avec le lancement de l'appel d'offres pour la construction du bâtiment.

Cette nouvelle installation de 70 places en service de garde accueillera les 66 enfants présentement installés dans les anciens locaux de l'école Marie-Guyart.

Elle accueillera deux pouponnières pour un total de 20 enfants, contre 10 dans l’installation temporaire.

Les travaux devraient commencer durant l'été, pour un coût que Brigitte Desrosiers estime à environ 1,5 million de dollars.

La nouvelle installation pourra accueillir des enfants au plus tôt à l’automne prochain.

Il y a plus de 220 noms sur la liste d'attente du CPE de Matane. La directrice dit constater une véritable explosion des naissances dans la MRC dans les 18 derniers mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !