•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la controverse « Baie-Jolie sur mer », l’entité 11 dévoile son nouveau nom

Chargement de l’image

Le nom de Baie-Jolie sur mer n'a pas fait l'unanimité dans les communautés qui constitueront l'entité 11. Le comité de transition a donc soumis un nouveau nom à la province.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

La nouvelle entité municipale, qui regroupera les municipalités actuelles de Beresford, Nigadoo, Petit-Rocher et Pointe-Verte ainsi que des DSL avoisinants, s’appellera Belle-Baie.

Le comité de transition en a fait l’annonce mardi.

Nous avons entendu la population et nous sommes retournés à la table à dessin, a dit le maire de Pointe-Verte et co-porte-parole du comité, Maxime Lejeune.

Le nom proposé au départ par le comité de transition était Baie-Jolie sur mer, mais cette suggestion a causé de vives réactions dans la communauté et a finalement été abandonnée.

Pourquoi « Belle-Baie »

Le comité de transition explique que « Belle-Baie » a été proposée à de nombreuses reprises lors du processus de consultation.

Bien qu’il soit impossible que le choix d’un nouveau nom puisse faire l’unanimité, nous estimons que le nom Belle-Baie sera bien accueilli par une majorité de citoyens, a ajouté le représentant du DSL de Dunlop et co-porte-parole du comité, Normand Plourde.

Chargement de l’image

Le territoire désigné comme étant l’entité 11 par la réforme de la gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. L'entité longe la Baie des Chaleurs.

Photo : Radio-Canada

Le comité explique que la baie des Chaleurs est au cœur de l'identité des citoyens des différentes communautés. La baie est omniprésente dans nos vies, écrit-on dans un communiqué de presse. Les responsables soulignent que la côte est un lieu de rassemblement, de fête et d'événements communautaires.

La baie des Chaleurs fait également partie du Club des plus belles baies du monde, une association internationale qui regroupe une quarantaine d'endroits au littoral remarquable, souligne-t-on.

Belle-Baie, avant d'être une municipalité, a été un téléroman à Radio-Canada. Le comité de transition y voit un beau clin d'œil.

[Le nom Belle-Baie] a existé dans un téléroman du même nom dont l’intrigue initiale tire son origine d’un événement survenu dans la région Chaleur. La fiction rejoint aujourd’hui la réalité et le nom Belle-Baie prendra ancrage dans le territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !