•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture du parc Lepage : la Ville envisage de tenir une rencontre d’information

Chargement de l’image

Le parc Lepage, à Rimouski (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le conseil municipal de Rimouski a décidé lundi de reporter l'adoption d'un règlement qui interdirait aux citoyens de se trouver dans le parc Lepage à l'heure du dîner en semaine pendant l'année scolaire. Le maire, Guy Caron, a indiqué que les membres du conseil souhaitent prendre plus de temps pour se pencher sur la question, travailler le libellé du règlement et étudier toutes les solutions envisageables pour tenter de régler le problème des bagarres entre jeunes.

Lors de la séance publique du 9 mai dernier, le conseil avait fait part de son intention, par un avis de motion, d'adopter un règlement en ce sens lors les séances à venir.

Un point était par ailleurs inscrit à l'ordre du jour de la séance extraordinaire de lundi soir pour l'adoption de ce règlement, mais il a finalement été retiré puisque le conseil ne se jugeait pas prêt à l'adopter. Le maire a expliqué que le conseil avait préféré inscrire ce point à l'ordre du jour au cas où il serait prêt à adopter le règlement, étant donné que, lors d'une séance extraordinaire, des points peuvent être retirés, mais pas ajoutés.

Guy Caron a ajouté que l'organisation d'une séance d'information pour le public sur la question des bagarres au parc Lepage est étudiée.

On a eu une rencontre aujourd'hui avec le groupe de travail pour explorer diverses possibilités, explorer les prochaines étapes par rapport à ce qui est fait, explorer le pour et le contre du règlement lui-même, la portée. Donc, la question d'une séance d'information a été soulevée aussi. Alors, c'est quelque chose sur lequel on se penche, a indiqué le maire à l'issue de la séance extraordinaire, lundi soir.

Le genre d'informations qu'on reçoit, nous, la population ne la reçoit pas. Alors, on regarde de quelle manière on pourrait mieux [la] sensibiliser au problème réel tel qu'il se vit présentement au parc Lepage, a précisé Guy Caron en entrevue à l'émission Info-réveil mardi matin. Il a ajouté que, selon lui, les citoyens comprendraient mieux les problèmes entourant ces bagarres s'ils détenaient toutes ces informations.

Le maire a expliqué que, lors des dernières rencontres du comité qui se penche sur la question de ces bagarres, des vidéos et des photos ont notamment été présentées. Toujours selon Guy Caron, ces éléments d'information amènent les membres du comité à se pencher à nouveau sur ses recommandations.

« La situation nous préoccupe comme elle nous préoccupait la semaine dernière et au mois d'avril. [...] Ma responsabilité, c'est qu'on s'assure de prendre la bonne décision. »

— Une citation de  Guy Caron, maire de Rimouski

Guy Caron soutient que d'ici à ce que d'autres mesures soient mises en place, des intervenants et des agents de la Sûreté du Québec continuent d'aller régulièrement à la rencontre des jeunes au parc.

Les bagarres entre jeunes ont repris dans les dernières semaines au parc Lepage. Certains incidents récents auraient notamment impliqué des armes blanches et des fusils à air comprimé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !