•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendre ou louer l’église Saint-Mathias de Témiscouata-sur-le-Lac?

Chargement de l’image

Des travaux importants estimés à 1,2 M$ doivent être faits à l'église Saint-Mathias.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Radio-Canada

Le conseil de fabrique de l'église Saint-Mathias de Cabano souhaite connaître l'avis de la population quant à l'avenir de leur église, qui pourrait être vendue ou louée.

La fabrique a enregistré un déficit de 28 000 $ en 2021 et des travaux importants, estimés à plus de 1,2 million de dollars, sont à faire.

Lors d'une rencontre citoyenne qui s'est tenue lundi soir, les membres du conseil de fabrique ont exposé le carnet de santé de la bâtisse âgée d'une cinquantaine d'années, qui abrite également le centre communautaire. Des travaux d'isolation, de réparation du système de chauffage et de remplacement des portes et fenêtres doivent notamment être faits.

Le président du conseil de fabrique, Vallier Daigle, explique que des choix difficiles s'annoncent. Il croit que l'église pourrait être mise en vente, mais garder une vocation sociocommunautaire.

« On ne voudrait pas que ça devienne un organisme à but lucratif. On voudrait que l'édifice serve encore à la communauté. »

— Une citation de  Vallier Daigle, président du conseil de fabrique

La majorité des paroissiens rencontrés sur place ont apprécié la transparence dont fait preuve le conseil de fabrique. Plusieurs sont cependant attristés à l'idée de vendre l'église, bien qu'ils comprennent que la religion n'attire plus les foules comme autrefois.

Nos messes, c'est 50 personnes, 60 personnes. Depuis la COVID, c'est pas fort. Ce que je trouve dommage, c'est que si on vend, on n'aura plus de lieu de culte, a indiqué une résidente, Gertrude Beaulieu.

Chargement de l’image

Le conseil de fabrique a présenté les options possibles aux citoyens.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

L'ex-marguillier Gérard Colin croit pour sa part que la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac devrait en faire plus pour que le bâtiment reste entre les mains de la communauté.

C'est déjà un centre communautaire, pourquoi ne pas l'utiliser comme centre communautaire? dit-il.

Le conseil de fabrique espère statuer d'ici à la fin de l'année sur le sort de l'église.

D'après les informations de Fabienne Tercaefs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !