•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zach Churchill parle d’uranium et Angela Simmonds d’immigration lors du 2e débat

Chargement de l’image

Les candidats à la direction du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, Zach Churchill et Angela Simmonds

Photo : Gracieuseté : Nic Takushi

Radio-Canada

Le député provincial de Yarmouth, Zach Churchill, croit qu’il est temps de parler du développement responsable des ressources naturelles, y compris de l'uranium.

Nous ne pouvons pas avoir cette mentalité que tout développement des ressources est une mauvaise chose, croit l'ancien ministre.

Il explique que la province possède des minéraux et des métaux précieux qui permettraient de réduire la dépendance aux combustibles fossiles. Et à son avis ça inclut l'uranium, même si la Nouvelle-Écosse a un moratoire sur l'extraction et l'exploration de l'uranium depuis 1981. Zach Churchill rappelle que l'uranium peut être utilisé pour de l'énergie nucléaire et que son extraction peut aider à réduire les risques de gaz radon.

Nous sommes assis sur une pile en Nouvelle-Écosse, sa valeur actuelle est incroyable, non seulement économiquement, mais pour la planète!

Zach Churchill précise que sa vision du développement des ressources serait basée sur un processus réglementaire équitable, objectif et fondé sur la science qui protège les personnes, les communautés et l'environnement.

Aider les économies rurales

L'autre candidate dans la course, la députée de Preston Angela Simmonds, croit que l'une des meilleures façons d'investir dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse est de s'assurer qu'il n'y a pas deux niveaux de service. Elle cite en exemple l'Internet haute vitesse.

Si vous avez un client qui entre et doit attendre 45 minutes ou une demi-heure pour qu'une machine de débit fonctionne, combien de clients attendent derrière? Il est essentiel d’avoir accès à un bon service Internet pour être pertinent.

Zach Churchill croit plutôt que la priorité pour que les gens déménagent dans les régions rurales est de résoudre la crise du logement.

Il voudrait permettre aux gens de puiser dans les subventions au logement abordable s’ils veulent agrandir le logement sur leur propre propriété. Ce financement est actuellement réservé aux promoteurs.

Pourquoi tous les Néo-Écossais qui souhaitent aménager une suite de nounou sur leur maison ou une micromaison dans leur arrière-cour ou construire un chalet ou un duplex sur leur propriété n'ont-ils pas accès à ce financement?

Aide aux immigrants

Angela Simmonds voudrait voir plus de soutien pour les services d'établissement qui aident les immigrants à se sentir les bienvenus à leur arrivée.

Elle voudrait aussi que la province examine un système d'accréditation qui identifierait les personnes travaillant dans des domaines en demande ailleurs, comme les soins de santé, puis les aiderait dans les étapes nécessaires pour qu'elles puissent travailler dans ces mêmes domaines ici.

Et nous devons réfléchir de manière créative aux moyens de les soutenir pour pouvoir travailler plus rapidement ici et faire partie de notre communauté.

Le débat final aura lieu le 6 juin au centre de villégiature White Point Beach. Les membres du parti choisiront leur prochain chef lors d'une convention le 9 juillet.

Avec les informations de Michael Gorman de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !