•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spectaculaire arrestation à Chicoutimi

Chargement de l’image

La camionnette a terminé sa course dans la galerie du 381, rue Price, à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Pascal Girard

Chargement de l’image

Un homme d’une quarantaine d’années fera face à une kyrielle d’accusations après avoir tenté d’échapper aux policiers de Saguenay, lundi soir, dans l’arrondissement de Chicoutimi. Pendant sa fuite, l’individu a percuté une résidence de la rue Price avant d’être maîtrisé dans un boisé près du lieu de l’accident alors qu’il tentait de fuir à pied.

L’histoire commence vers 18 h 30, lorsqu’un patrouilleur du Service de police de Saguenay intercepte une camionnette qui avait été déclarée volée la nuit précédente. Le policier identifie l’homme au volant du véhicule, qui est connu des services policiers.

Selon le lieutenant Stéphane Pellerin, le suspect a feint d’obtempérer après s’être immobilisé sur le bord de la route, puis a foncé sur le patrouilleur. En voulant prendre la fuite, il a embouti la galerie d’une maison à l’angle des rues Price et Labrecque. Le malfaiteur a poursuivi sa course à pied avant d’être arrêté quelques minutes plus tard.

L’individu comparaîtra mardi matin au palais de justice de Chicoutimi et fera face à plusieurs chefs d’accusation, notamment pour agression armée, délit de fuite et entrave au travail des policiers. Il a également brisé une ordonnance de remise en liberté.

Maison endommagée

Par ailleurs, les pompiers ont été appelés sur les lieux pour vérifier l’état de la structure de la résidence à la suite de la collision. Selon le lieutenant Pellerin, la structure a été fragilisée par l’impact et des travaux seront nécessaires.

Le véhicule volé a été remorqué et sera remis à son propriétaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !