•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un festival d’ornithologie contribue à l’économie locale d’une communauté

Chargement de l’image

Un pygargue à tête blanche, appelé communément, aigle à tête blanche.

Photo : iStock

Radio-Canada

Depuis 25 ans, le festival d’ornithologie Wings Over the Rockies, attire des enthousiastes de partout au monde. Ils viennent à Radium et Invermere, au coeur des Rocheuses pour observer les nués d’oiseaux et contribuent ainsi à l'essor touristique de la région.

Le festival est un important contributeur à l’économie locale, soutient le directeur de la Chambre des Commerces de la vallée de Columbia, Pete Bourke. Il souligne le grand impact que ce festival a eu au fil des ans pour la région.

Les gens viennent ici pour les oiseaux, mais ils passent du temps et dépensent leur argent dans plusieurs commerces, explique-t-il.

Si la Chambre de Commerce ne conserve aucune statistique sur les revenus générés par le festival, la propriétaire du motel Piccadilly de Radium, Pauline Chung, maintient que les retombées économiques sont importantes.

C’est un moment très achalandé [le festival] met notre nom sur la carte, illustre-t-elle.

Environ 50 % des festivaliers proviennent de l’Alberta et un autre 10 % arrivent d’ailleurs au Canada et de l'étranger, selon le président du festival, Ross MacDonald. Quelque 1400 billets ont été vendus pour les divers événements du festival cette année. Celui-ci prend fin dimanche.

En plus de générer des revenues pour l’industrie touristique, le festival dévoue une partie des revenues provenant de la vente des billets à des programmes d’éducation environnementale et de protection de la faune.

La majorité des activités du festival ont lieu dans les terres humides de la vallée de Columbia qui s’étend sur 180 kilomètres entre les montagnes Rocheuses et les montagnes Purcell.

Plus de 260 espèces d’oiseaux ont été aperçus dans cette région qui est également un habitat essentiel pour les originaux, les caribous, les loups et plein d’autres animaux, selon la province.

D'après les informations de Brendan Coulter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !