•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusations suspendues à l’encontre du chef de la Première Nation Whitecap Dakota

Chargement de l’image

Les deux accusations ont été annulées à la demande du procureur de la Couronne.

Photo :  CBC News

Radio-Canada

Des accusations à l’encontre du chef de la Première Nation Whitecap Dakota, Darcy Bear, ont été suspendues par la cour provinciale de Saskatoon.

Ce dernier était accusé d’avoir agressé une femme de la Première Nation Whitecap Dakota, qui se trouve à 30 kilomètres au sud de Saskatoon.

Darcy Bear faisait aussi face à des accusations concernant des dégâts causés à des meubles du casino Dakota Dunes. Le montant de ces dégâts s’élevait à 5000 $.

Les deux accusations ont été annulées à la demande du procureur de la Couronne.

Dans un communiqué envoyé par le biais de son avocat, Darcy Bear se dit reconnaissant de la décision de la cour.

Il affirme avoir toujours maintenu son innocence. Darcy Bear se dit aussi heureux que cette affaire ne représente plus une distraction pour le travail important qu’il continue de faire auprès des Premières Nations.

Darcy Bear a été élu au conseil de la Première Nation Whitecap Dakota en 1991 à l'âge de 23 ans. Trois ans plus tard, il est devenu chef de cette communauté.

Avec les informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !