•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coût de l’essence : certains songent à modifier leurs habitudes de consommation

Chargement de l’image

Des automobilistes prévoient modifier leurs habitudes de consommation pour faire face à la hausse du coût de l'essence

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Chargement de l’image

Le coût de l'essence ne cesse d'augmenter à Trois-Rivières comme ailleurs. Le litre d'essence s'écoule maintenant à 2,15 $ à certains endroits. Des automobilistes affirment que cette situation affecte leurs habitudes de consommation. D'autres prévoient même limiter leurs déplacements afin de compenser les dépenses liées au carburant qu'ils jugent trop cher.

On n'a pas le choix que de limiter la vitesse. On roule à 90 au lieu de 110, on sort le moins possible, dit un homme qui s'apprêtait à faire le plein dans une station-service. Pour lui, il s'agit d'une stratégie pour absorber le coût de l'essence.

Des automobilistes ont dû changer leurs habitudes de consommation. D'autres songent à le faire.

Je prévois limiter mes déplacements, et même changer mes habitudes alimentaires, répond ce père monoparental pour qui 80 cents représentent une grande différence. Déjà que le coût du panier de l'épicerie avait des impacts négatifs sur sa famille, le prix de l'essence vient compliquer sa situation, confie t-il.

Certains disent n'avoir pas d'autres choix que s'adapter. Moi, je travaille au Cap-de-la-Madeleine. Je n'ai pas grand-chose à faire à part mettre le gaz. Ils se disent découragés par cette hausse et ne s'attendent pas à un changement de la situation. Ils acceptent de s'adapter.

Inévitablement, on sait qu'on va devoir économiser. À chaque fois qu'on va à la pompe, on a quelques dollars qu'on ne peut pas mettre ailleurs, affirme une femme qui venait de payer son essence. La solution selon elle, c'est de limiter ses déplacements et de s'adapter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !