•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Échanger une contravention contre une formation

Chargement de l’image

Les piétons et les cyclistes pourront en apprendre davantage sur les règles à respecter lors de leurs déplacements (archives).

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Alice Proulx

Les cyclistes et piétons de Rimouski-Neigette qui commettront des infractions au Code de la sécurité routière pourront désormais se sauver d'une amende en participant à une séance d'informations sur les comportements à adopter lors de leurs déplacements.

La Ville de Rimouski et la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC ont annoncé, lundi, le lancement du programme Troque ton ticket.

L'initiative a vu le jour à Longueuil en 2016, et a été implantée dans plusieurs municipalités depuis.

Rimouski-Neigette est le tout premier territoire desservi par la Sûreté du Québec à mettre en place ce programme qui pourrait, éventuellement, être déployé dans toute la province.

Pour la Sûreté du Québec, c’est une première d’implanter ce programme-là de prévention et je suis bien fière de dire que c’est à Rimouski que ça se passe. C'est en quelque sorte un projet-pilote pour le reste du territoire, affirme la sergente coordonnatrice locale en relation avec la communauté pour la MRC de Rimouski-Neigette, Julie Gagné.

Chargement de l’image

La sergente Julie Gagné est fière de lancer cette initiative.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Bien que peu de constats d'infraction soient distribués aux cyclistes ou aux piétons en raison du non-respect du Code de la sécurité routière dans la MRC, le programme permettra d'aider au travail des escouades policières sur le terrain, estime Mme Gagné.

« C’est vraiment un outil de prévention, une carte de plus qu’on a dans notre jeu. »

— Une citation de  Julie Gagné, sergente coordonnatrice locale en relation avec la communauté de la Sûreté du Québec, Rimouski-Neigette

Le pouls que j’ai sur le terrain, c’est que mes collègues ne sont pas à l’aise d'intervenir dans de telles infractions parce que lorsqu’ils interviennent, les citoyens disent qu’ils n’étaient pas au courant, qu’ils ne savaient pas qu’ils commettraient une infraction. […] Donc, je pense que les citoyens manquent d’informations quant au code de sécurité routière et c’est ça le but du programme : les sensibiliser, mentionne-t-elle.

En vertu du programme, les contrevenants ne pourront troquer leur contravention qu'une seule fois.

Coûts maximaux liés aux constats d'infraction :

  • Cyclistes : entre 80 $ et 100 $ par constat
  • Piétons : entre 15 $ et 30 $ par constat

Source : Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)

Selon le maire de Rimouski, Guy Caron, cette initiative tombe à point.

« C’est un bon moment pour le faire, on sort de la pandémie, les gens vont vouloir bouger, on parle beaucoup de mobilité active et l’initiative est géniale. »

— Une citation de  Guy Caron, maire de Rimouski

M. Caron estime que l'approche de ce programme est très intéressante.

C’est vraiment un programme révolutionnaire dans sa manière d’agir. […] Ce n’est pas une initiative de répression, on utilise les contraventions données pour faire de l’éducation. Selon moi, c’est la meilleure manière de corriger des comportements qui ne sont pas nécessairement désirables, ajoute-t-il.

Chargement de l’image

Guy Caron croit que cette approche est très intéressante.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

La première séance d’information dans le cadre de ce programme aura lieu le jeudi 15 septembre à 19 h au complexe sportif Desjardins.

Elle prendra la forme d'un questionnaire interactif et informatif d'une heure sur les comportements à adopter, selon les règles en vigueur à la SAAQ.

Avec les informations de Sophie Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !