•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roger et Anthony Bilodeau plaident non coupables de meurtre au 2e degré

Deux hommes sourient à la caméra.

Jake Sansom (à gauche) et Maurice Cardinal chassaient près du lac Siebert lorsqu'ils ont été tués par arme à feu. Cette photo a été prise le jour où ils ont perdu la vie.

Photo : Courtoisie Mike Sansom

Radio-Canada

Roger et Anthony Bilodeau ont plaidé non coupables aux accusations de meurtre au deuxième degré qui pèsent sur eux pour les morts de Jake Sansom et son oncle Maurice Cardinal qui ont été retrouvés sur une route rurale au nord-est d'Edmonton.

Les deux chasseurs métis ont succombé à des blessures par armes à feu, après une confrontation avec les Bilodeau au printemps 2020.

Le procès du duo père-fils devant jury a commencé lundi à Edmonton avec la déclaration du procureur de la Couronne, Jeff Rudiak. Celui-ci affirme que le 27 mars 2020, Jake Sansom et Maurice Cardinal ont passé la journée à chasser et à dépecer un orignal qu’ils ont abattu.

En fin de soirée, Roger Bilodeau et son fils Joseph ont poursuivi le véhicule transportant Jake Sansom et Maurice Cardinal. Roger Bilodeau croyait qu’ils tentaient de le voler, puisque ceux-ci se trouvaient sur leur propriété. Roger Bilodeau a appelé son autre fils, Anthony, lui demandant de les rejoindre et d’amener une arme à feu.

Le procureur de la Couronne a présenté en cour une vidéo d’une caméra de surveillance montrant la dispute entre les occupants des deux véhicules sur une route rurale, près du lac Siebert, à 265 kilomètres d'Edmonton.

Une vingtaine de secondes après l’arrivée d’Anthony sur la route où se trouvaient les véhicules, ce dernier a ouvert le feu sur les chasseurs. Jake Sansom et Maurice Cardinal sont tous deux morts de leurs blessures par balles. Selon le procureur Jeff Rudiak, les Bilodeau n’avaient pas de raison d’ouvrir le feu et n’avaient pas de bonne défense.

L’avocat de la défense, Sean Gerstel, a quant à lui affirmé que les Bilodeau devaient se défendre, car Jake Sansom et Maurice Cardinal les auraient attaqués. Ils étaient armés de plusieurs couteaux et d’au moins une arme à feu.

Roger Bilodeau voulait simplement savoir pourquoi un véhicule s’était arrêté sur sa propriété. Il a demandé une arme à feu par protection, car il ne savait pas à qui il aurait affaire. À aucun moment n’a-t-il eu d’intention violente, a affirmé Sean Gerstel.

Des témoins ont commencé à être appelés à la barre, notamment le jeune homme qui a retrouvé les corps. Le frère de Jake Sansom a aussi témoigné et a été questionné sur la quantité d’alcool qu’avaient consommé les deux chasseurs plus tôt en soirée. Selon l’exposé conjoint des faits, Jake Sansom avait près de trois fois la limite d’alcoolémie dans son sang.

Le procès se poursuivra toute la semaine à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !