•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une série sur Alexandre Cazes, le « roi » québécois du dark web mort en Thaïlande

Alexandre Cazes.

Alexandre Cazes a été retrouvé mort dans sa cellule de prison à Bangkok en juillet 2017.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Les journalistes Monic Néron et Simon Coutu s’unissent pour la première fois afin de créer une série documentaire pour Radio-Canada sur le mystère entourant Alexandre Cazes, alias Alpha_02. Jusqu’à sa mort, survenue il y a cinq ans, ce jeune Trifluvien était à la tête du plus gros marché transactionnel du web caché (dark web), Alpha Bay, un site clandestin où étaient vendues des substances illicites et des armes à feu.

Le 12 juillet 2017, Alexandre Cazes a été retrouvé mort dans sa cellule à Bangkok, en Thaïlande, où il était détenu sur ordre du Federal Bureau of Investigation (FBI), en attente de son extradition vers les États-Unis. La thèse du suicide a été retenue, même si les circonstances liées à sa mort demeurent nébuleuses à ce jour.

Pour l’entourage du jeune homme de 25 ans originaire de Trois-Rivières, la nouvelle est tombée comme une tonne de briques : peu de gens se doutaient en effet que le prodige de l’informatique utilisait ses talents à des fins criminelles.

Ses proches, dont sa mère, s’ouvriront publiquement pour faire la lumière sur cette histoire dans Alpha_02 : le mystère Alexandre Cazes, qui est actuellement en tournage.

C’est la première fois que sa mère parle aux médias. La GRC [Gendarmerie royale du Canada] nous parle, les autorités américaines nous parlent, les procureurs, l’IRS [l’agence du revenu fédérale américaine]... On va aussi aller en Thaïlande, où on est en contact avec les autorités, résume Simon Coutu, qui travaille sur le dossier depuis cinq ans.

Montage photo des portraits des deux journalistes.

Les journalistes Monic Néron et Simon Coutu

Photo : Radio-Canada

Un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars

Avant son arrestation, Alexandre Cazes menait un train de vie ultraluxueux en Thaïlande, où il résidait depuis quatre ans. En plus de sa fortune en cryptomonnaies, devises dont il avait anticipé la flambée très tôt, il détenait également plusieurs voitures de luxe et des propriétés à travers lesquelles il pouvait blanchir son argent.

À l'époque, le FBI a affirmé qu’AlphaBay était le plus gros marché illicite de vente en ligne du monde, dépassant même le tentaculaire site web Silk Road, fermé par les autorités en 2013. La plateforme aurait servi plus de 200 000 acheteurs et acheteuses et était fréquentée par 40 000 vendeurs et vendeuses.

Derrière une apparence de consultant et de travailleur en informatique légitime, [Alexandre Cazes] dirigeait une entreprise planétaire et multimillionnaire dont le chiffre d’affaires a atteint un milliard, selon les autorités, expliquait le journaliste de La Presse Vincent Larouche en 2017.

Une personnalité complexe

À travers leur enquête, Simon Coutu et Monic Néron espèrent faire la lumière sur ce qui a mené ce jeune homme de Trois-Rivières à devenir une figure majeure du web caché en quelques années.

Ce que toutes les entrevues nous confirment, c’est que c’était une personnalité très complexe. C’est clairement un génie de l’informatique, c’est clairement quelqu’un qui avait une relation trouble avec la gent féminine. Après, je pense que personne ne se doutait qu’il était à la tête d’AlphaBay, mais c’est sûr qu’il n’était pas seul, explique Simon Coutu.

C’est très probablement le plus grand trafiquant de drogues et de cartes de crédit illégales de l’histoire du Québec, voire du Canada. Certains vont dire que [Cazes] n’a fait que fournir le véhicule, il reste quand même que c’est lui qui a créé le site.

La série en quatre émissions de 60 minutes sera présentée à Radio-Canada au cours de la saison 2022-2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !