•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un organisme d’aide alimentaire victime d’un vol d’essence à Québec

Pierre Gravel se tient debout, à côté d’un camion, avec les bras en l’air.

Pierre Gravel explique que le ou les voleurs ont siphonné l’essence à l’aide d’un tuyau inséré dans le réservoir du camion.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

L’organisme La Bouchée généreuse, qui offre de l’aide alimentaire à plusieurs centaines de familles dans le besoin de la région de Québec, a été la cible d’un vol d’essence dans la nuit de dimanche à lundi.

Je me suis fait siphonner mon gaz que j'avais dans mon camion pendant la nuit. C'est épouvantable!, dénonce le directeur général de La Bouchée généreuse, Pierre Gravel. On est un organisme sans but lucratif qui aide des démunis dans la ville de Québec. On a de la misère à arriver puis on se fait siphonner notre gaz.

L’administrateur de l’organisme situé sur le boulevard Hamel, dans le quartier Lairet, a constaté le forfait à son arrivée sur les lieux, lundi matin.

Chargement de l’image

La Bouchée généreuse distribue de l’aide alimentaire à un nombre de plus en plus élevé de familles.

Photo : Radio-Canada

Quand on est arrivé, ça sentait le gaz. On est allé voir puis on s'est aperçu que le bouchon était enlevé et qu’il y avait des cruches de gaz vides [par terre]. Il n’y avait plus de gaz dans le camion, raconte M. Gravel.

Ça n'arrêtera pas là

Il estime qu’il restait une cinquantaine de litres dans le réservoir du camion. Avec le prix de l’essence qui n’en finit plus de monter, le gestionnaire s’attend à ce que ce genre d’incident se reproduise.

« Ça n'arrêtera pas là, ça commence. À 2,05 $ le litre, il y en a qui n'ont pas d'argent pour aller chercher du gaz. Ils viennent chercher du manger ici puis c’est rendu qu’ils viennent chercher du gaz. »

— Une citation de  Pierre Gravel, directeur général, La Bouchée généreuse

Lundi, le prix de l'essence ordinaire a atteint un nouveau record à Québec à 214,9 ¢ le litre.

Pierre Gravel est bien placé pour observer les impacts de l’inflation sur l’essence, mais surtout sur le prix des aliments.

De l'aide à 700 familles

Il affirme qu’au cours des quatre dernières années, le nombre de familles soutenues par l’organisme est passé de 350 à environ 700 par semaine.

Chargement de l’image

Le prix de l'essence a atteint 214,9 ¢ le litre lundi dans la région de Québec.

Photo : Radio-Canada

Si elle gagne quelques revenus de façon autonome, notamment grâce à l’exploitation d’une friperie, La Boucherie généreuse dépend grandement des dons du public pour poursuivre ses activités.

Contribution de 1 $

Afin de financer l’achat d’essence pour faire fonctionner ses camions, l’organisme demande chaque semaine la somme de 1 $ aux familles à qui elle apporte de l’aide alimentaire.

Ça paie du gaz pour au moins deux camions par semaine, précise Pierre Gravel.

Pour prévenir un nouveau vol d'essence, l'administrateur a indiqué que les camions seraient stationnés à l'avant du bâtiment abritant l'organisme, dans le stationnement donnant sur le boulevard Hamel.

M. Gravel a également l'intention de demander aux policiers de Québec une surveillance accrue dans le secteur.

Avec de informations de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !