•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la charge virale dans les eaux usées de Saskatoon en baisse de 85 %

Chargement de l’image

La charge virale dans les eaux usées de Prince Albert et de North Battleford est également en baisse de 65 % et de 90 % respectivement. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des chercheurs de l’Université de la Saskatchewan ont indiqué lundi que la charge virale de la COVID-19 est en baisse de 85 % à Saskatoon par rapport aux résultats de la semaine dernière.

Le professeur en toxicologie environnementale de l’Université de la Saskatchewan John Giesy est optimiste au vu de ces résultats, surtout après l’énorme pic qu’a connu la Ville des Ponts au cours du mois d’avril.

J'avais anticipé une autre montée des cas dans la vague Omicron. Cependant, il semble que nous ayons finalement dépassé le pic, écrit-il dans un courriel.

Au cours du mois d’avril, la ville a enregistré son plus grand nombre de cas pendant toute la pandémie.

Selon l'équipe de recherche, les chiffres actuels de la COVID-19 à Saskatoon se classent au troisième rang pour les plus faibles données enregistrées depuis le début de l’année.

Les chercheurs constatent que la charge virale dans les eaux usées de Prince Albert et de North Battleford est également en baisse de 65 % et de 90 % respectivement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !