•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque du Vieux-Québec : 12 citoyens décorés pour leur bravoure

Chargement de l’image

Les citoyens ont reçu leur décoration des mains de la ministre Geneviève Guillbault.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

Chargement de l’image

Pour avoir porté assistance à des personnes en danger au péril de leur vie le soir du 31 octobre 2020, 12 citoyens ont été honorés.

Les citoyens ont été décorés lors de la cérémonie annuelle de reconnaissance policière qui se tenait à l'École nationale de police du Québec.

Abdulhadi Al Ezzi, Andréanne Careau, Bradley Purcell, Benjamin Bréard, Chloé Déry-Drolet, Mathieu Cloutier, Josélito Corneli, Jean-Benoît Falardeau, Keven Lemay, Marie-France Rioux, Guillaume Ouellet et Laurence Rousseau ont tous porté assistance à des citoyens lors de l'attaque qui a fait deux morts et cinq blessés, le soir du 31 octobre 2020. La Dre Marie-France Rioux, par exemple, a tenté en vain de sauver sa voisine Suzanne Clermont, qui a été tuée ce soir-là.

L'altruisme, le sang-froid et le courage remarquable dont on fait preuve les hommes et les femmes témoins de ce sombre événement mérite d'être souligné, a déclaré Andrée Doré, conseillère en communication à l'École nationale de police du Québec, lors du discours de remise des honneurs.

Deux autres citoyens et deux policières de la Ville de Québec ont également été honorés pour leurs actes de bravoure, lors de la cérémonie.

Émotifs

C'est la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault qui leur a remis les honneurs en mains propres.

On sentait beaucoup d'émotivité chez eux, beaucoup d'humilité, a-t-elle commenté, quelques minutes après la fin de la cérémonie.

Chargement de l’image

La ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

[On sentait] une certaine forme d'inconfort aussi dans le sens où effectivement ils auraient préféré ne pas être honorés aujourd'hui et que ce ne soit pas arrivé, indique-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !