•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec octroie 10 millions à Delson pour la décontamination d’un ancien dépotoir

Chargement de l’image

Christian Dubé est député de La Prairie, circonscription où se trouve la ville de Delson.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec va octroyer une aide financière de 10 millions de dollars à la Ville de Delson, en Montérégie, afin qu'elle puisse aller de l'avant avec son projet de décontamination et de revalorisation des anciens terrains d'un site d'enfouissement sanitaire.

C'est le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui est également député de La Prairie, qui en a fait l'annonce lundi midi lors d'un point de presse. Pour lui, il s'agit d'une très, très bonne nouvelle pour la Ville de Delson, surtout dans le contexte où les municipalités cherchent à diversifier leurs revenus afin d'être moins dépendantes de la fiscalité privée.

L'aide financière de 10 millions est tirée d'une enveloppe de 320 millions de dollars sur cinq ans, prévue dans le budget 2019-2020 de Québec, pour la décontamination de terrains présentant un fort potentiel économique.

« Pour Delson, 10 millions, c’est des sous... Pour une ville qui a 19 millions de budget, c’est des sous. [...] Le gouvernement nous donne le coup de pouce nécessaire pour transformer notre parc industriel en parc d’affaires. »

— Une citation de  Christian Ouellette, maire de Delson

Évalué à 30 millions de dollars, le projet de la Ville de Delson vise à transformer son parc industriel en parc des affaires en revalorisant des terrains qui s'étendent sur 6,6 millions de pieds carrés (plus de 610 000 mètres carrés) dans le secteur d'un ancien site d'enfouissement, inopérant depuis les années 1980.

À terme, l'objectif est de vendre plusieurs centaines de milliers de pieds carrés (ou dizaines de milliers de mètres carrés) de ces terrains à des entreprises, que ce soit en bordure de l'autoroute 15 ou de la rue Industrielle. Les entreprises devraient aussi pouvoir accéder à des terres qui ne peuvent être décontaminées, mais qui pourraient servir à de l'entreposage.

La possibilité d'ajouter une bretelle d'accès reliant l'autoroute 15 au parc industriel est également discutée, a fait savoir le maire Ouellette.

Jusqu’à présent, 15 villes ont bénéficié d’un soutien financier totalisant 280 millions de dollars en provenance de l'enveloppe prévue pour la décontamination par Québec. Une somme de 40 millions est donc toujours disponible et doit être allouée d'ici 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !