•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dernier club vidéo de l’Abitibi-Témiscamingue ferme ses portes

Chargement de l’image

Une vente de fermeture est en cours au Ciné Vidéo Club de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

Le paysage de l’Abitibi-Témiscamingue ne comptera bientôt plus aucun club vidéo. Une véritable page d’histoire qui se tourne alors que le Ciné Vidéo Club de Rouyn-Noranda a amorcé sa vente de fermeture, lundi.

La superviseure du club vidéo, Nathalie Fillion, explique que plusieurs facteurs ont mené à la décision de mettre la clé sous la porte.

La pandémie a fait très mal. Les Netflix et compagnie aussi. C’est un lot de tout en même temps. Le manque de personnel y fait pour beaucoup aussi. Le propriétaire ne voulait plus perdre d’argent, spécifie-t-elle.

Chargement de l’image

La superviseure du Ciné Vidéo Club de Rouyn-Noranda, Nathalie Fillion.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

Dans les dernières années, le commerce a tenté de diversifier ses sources de revenus en ajoutant une section jouets et produits biologiques en vrac.

L’achalandage de la section jouets a beaucoup diminué avec la pandémie. Les gens commandent beaucoup sur Amazon. On voyait les répercussions avec notre comptoir postal. Beaucoup de gens venaient chercher leur colis qu’ils avaient commandé en ligne, mentionne Nathalie Fillion.

Chargement de l’image

Le Ciné Vidéo Club ferme ses portes à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

Le point de service de Postes Canada se trouvant dans le magasin pourrait être relocalisé ailleurs au centre-ville de Rouyn-Noranda.

La société d’État en est à évaluer ses possibilités.

Chargement de l’image

Un comptoir de Poste Canada était aménagé dans les locaux du Ciné Vidéo Club.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

La date pour la fermeture définitive du magasin n'a pas encore été déterminée. La direction désire attendre de voir comment se déroule la vente de liquidation.

Les clubs vidéo de La Sarre et d’Amos ont également cessé leurs opérations dans la dernière année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !