•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 1500 constats d’infraction donnés en Estrie pour non-respect du couvre-feu

Chargement de l’image

Plus de 18 000 constats d'infraction pour non-respect du couvre-feu ont été donnés au Québec.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Radio-Canada

Au Québec, une nouvelle étude pilotée par l'Observatoire des profilages de l'Université de Montréal révèle que plus de 18 000 constats d'infraction ont été distribués pour non-respect du couvre-feu durant les cinq mois où la mesure a été en vigueur.

Au total, 1497 constats qui ont été donnés en Estrie. De ce nombre, on en compte 814 pour non-respect du couvre-feu, 259 dans des résidences privées, 202 dans des lieux publics et 91 dans des manifestations.

Aussi, 25 constats ont été donnés à des personnes en situation d'itinérance. À ce chapitre, l'Estrie est la deuxième région, après Montréal, où il s'en est distribué le plus. L'Observatoire rappelle que les personnes en situation d’itinérance devaient pourtant être exemptées de l’application de cette mesure sanitaire.

Ce rapport vient confirmer ce que de nombreux organismes constataient déjà sur le terrain : des personnes en situation d’itinérance ou de vulnérabilité ont reçu des constats d’infraction pour leur seule présence dans l’espace public, sans égard à leurs réalités spécifiques et aux obstacles auxquels ils ou elles font face pour respecter les mesures sanitaires. Nous savons maintenant que des constats pour non-respect du couvre-feu ont été donnés à ces personnes même après l’exemption, ce qui est inacceptable, déplore, par voie de communiqué, le directeur de la Clinique Droits Devant, Bernard St-Jacques.

Plusieurs organismes de défense des groupes marginalisés, dont la Ligue des droits et libertés, ont signé un communiqué commun pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme de la répression policière et judiciaire durant la pandémie de COVID-19. Selon leurs calculs, l'amende donnée était de 1550 $ et, au total, plus de 15 000 constats ont été contestés à l'échelle du Québec.

Ce sont jusqu’à 15 076 procès qui pourraient devoir être tenus à la grandeur du Québec. Ces coûts individuels et collectifs sont démesurés et délétères et risquent d’engorger un système déjà essoufflé, peut-on lire dans le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !