•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quoi ressemblera la nouvelle carte électorale fédérale en Saskatchewan?

Chargement de l’image

La Saskatchewan a 14 circonscriptions au fédéral. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une nouvelle carte électorale fédérale est proposée pour la province. Elle a été rendue publique la semaine dernière par la Commission de délimitation des circonscriptions électorales pour la Saskatchewan.

Cette carte électorale, qui maintiendrait à 14 le nombre de circonscriptions fédérales, fera l'objet d'audiences publiques cet été.

Le processus de redécoupage des circonscriptions électorales se déroule tous les 10 ans. La Constitution canadienne exige que les circonscriptions soient revues après les recensements ayant lieu au début de chaque décennie.

Le professeur de l’Université de la Saskatchewan Ken Coates estime que la Commission de délimitation des circonscriptions électorales pour la Saskatchewan a fait un bon travail en revoyant les frontières électorales et que le résultat est non partisan. Il estime que la nouvelle carte représente bien les mouvements démographiques et que les circonscriptions rassemblent des populations qui ont des intérêts communs.

Il estime que c'est le cas des changements proposés dans la ville de Saskatoon.

Une nouvelle circonscription au centre de Saskatoon

Saskatoon compte en ce moment trois circonscriptions au fédéral. Il y en aurait quatre dans la nouvelle carte, qui ajoute un comté nommé Saskatoon-Centre.

Dans le nord de la ville, les municipalités de Warman, de Martensville et de Humboldt se joindraient à une partie de Saskatoon pour former Saskatoon-Wanuskewin.

Ken Coates explique que cette circonscription prend une partie du nord de Saskatoon qui n'est pas densément peuplée et la jumelle avec des communautés en pleine croissance en raison de l’étalement urbain.

Augmentation de la population dans Regina-Lewvan

Des modifications sont aussi proposées à Regina, où les frontières des trois circonscriptions actuelles sont modifiées pour refléter les mouvements et la croissance de la population.

Selon la présidente de la Commission, la juge Georgina Jackson, si la circonscription électorale Regina-Lewvan conservait ses frontières, sa population augmenterait de 21,7 % depuis le dernier recensement.

Sans cette modification, la circonscription représenterait près de 100 000 personnes, soit 30 000 de plus que Souris-Moose Mountain, une autre circonscription électorale en Saskatchewan.

C'est le type de réflexion qui se produit dans le cadre du processus de délimitation des circonscriptions électorales, a-t-elle expliqué à CBC/Radio-Canada.

Représentation autochtone et nord de la Saskatchewan

Les changements proposés pour la circonscription de Desnethé-Missinippi-Rivière Churchill méritent également une attention particulière, selon Ken Coates.

La Commission propose de supprimer une partie des zones agricoles non autochtones actuellement rattachées à la circonscription.

Cela signifie qu'à l'avenir il est plus probable que le représentant choisi par les résidents de la région reflète un choix collectif des Autochtones.

Je pense qu'il y aura une plus grande participation des Autochtones (qui résident) à la campagne parce que la circonscription sera perçue comme une circonscription autochtone, métisse et dénée plutôt que comme une circonscription beaucoup plus complexe, dit M. Coates.

Audiences publiques en juin et en juillet

La juge Georgina Jackson a déclaré que cet exercice de révision de la carte électorale est un élément important du processus démocratique.

Il s'agit de représentation efficace, de bonne représentation, d'un bon gouvernement et d'une analyse tous les 10 ans pour s'assurer que nous avons le meilleur système possible, a-t-elle ajouté.

Au cours des mois de juin et de juillet, les Saskatchewanais pourront participer à l'une des 15 audiences publiques qui se dérouleront dans toute la province, dont une journée de rencontres virtuelles.

Audiences publiques prévues

  • Hôtel Sheraton, Saskatoon, 20 et 21 juin
  • Hôtel Best Western Premier, Prince Albert, 22 juin
  • Centre de l'amitié Kikinahk, La Ronge, 24 juin
  • Centre communautaire Flying Dust, Meadow Lake, 27 juin
  • Centre Don Ross, North Battleford, 28 juin
  • Légion royale canadienne, Kindersley, 29 juin
  • Hôtel Coast, Swift Current, 30 juin
  • Holliday Inn, Regina, 5 et 6 juillet
  • Centre de gouvernance, Fort Qu'Appelle, 7 juillet
  • Hôtel Heritage Inn, Moose Jaw, 8 juillet
  • Centre culturel ukrainien, Yorkton, 11 juillet
  • Légion royale canadienne, Weyburn, 12 juillet
  • Audiences virtuelles, 14 juillet

La nouvelle carte sera utilisée lors de la première élection fédérale qui aura lieu au moins sept mois après l'adoption des cartes définitives. Élections Canada affirme ne pas s'attendre à ce que la nouvelle carte entre en vigueur avant le 1er avril 2024 au plus tôt.

Avec les informations d'Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !