•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 8 M$ pour agrandir le port de Gaspé

Chargement de l’image

Chantal Rouleau, ministère déléguée aux Transports,

Photo : Radio-Canada / Luc-Manuel Soares

Chargement de l’image

Québec investit 7,75 millions de dollars au port de Gaspé, afin d’agrandir la zone portuaire et d’aménager une aire d’entreposage extérieure pour les marchandises et un espace d’accueil pour les croisières internationales.

Le projet prévoit aussi le déplacement du bureau actuel du maître de port.

L'investissement permettra entre autres de quadrupler l'espace d'entreposage. Ainsi, le site pourra accueillir les pales d'éoliennes éoliennes du constructeur LM Wind Power en attente d'être exportées aux États-Unis.

La ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, a fait cette annonce lundi matin à Gaspé. Elle explique vouloir permettre au port de Sandy Beach de se positionner comme un accès maritime privilégié pour les marchés internationaux.

De cette somme, 2,7 millions de $ serviront à la mise à niveau de l'infrastructure et 5,1 millions de $ pour son développement.

Il s’agit de la quatrième annonce pour la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie en quelques jours.

L’agrandissement de l’espace d’entreposage sera un argument supplémentaire auprès de ses clients potentiels, croit la directrice de la Société, Anne Dupéré.

De pouvoir améliorer l’espace d’entreposage va nous permettre de faire du démarchage, explique-t-elle. Mais déjà avec LM Wind Power, on a une augmentation du trafic maritime. On a déjà des gens qui nous appellent pour connaître les spécificités du port.

Chargement de l’image

Anne Dupéré, présidente-directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / Luc-Manuel Soares

Se positionner à l'international

Selon Daniel Côté, maire de Gaspé, une telle annonce permet de mettre les conditions gagnantes pour positionner le port de Sandy Beach à l’international.

Maintenant, on ouvre la porte vers l’avenir. Le gouvernement du Québec confirme la vocation internationale du port de Gaspé. On a les infrastructures qu’il faut : port de mer en eaux profondes, une route qui se rattache au parc industriel où on peut faire de l’expansion, et retour du chemin de fer dans les prochaines année, indique-t-il.

« Je pense que Gaspé est drôlement bien positionné pour poursuivre sur cette lancée de développement international. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé

Pour Daniel Côté, l'annonce d'aujourd'hui est une suite logique des investissements majeurs qui ont lieu présentement à Gaspé.

En mars, Québec avait annoncé des sommes pour agrandir le lien routier entre le port et l’usine de LM Wind Power.

En avril, François Legault avait annoncé le lancement du plus gros appel au marché de l’histoire du Québec en matière d’énergie verte, quelques mois après l'annonce de l'agrandissement de l'usine LM Wind Power.

Les travaux devraient débuter en début d'été et se terminer d'ici la fin de l'année.

Fin de la tournée gouvernementale

La semaine dernière, la ministre a annoncé un peu plus de 80 millions de dollars au port de Matane, près de 40 millions à Rimouski et finalement 10 millions de dollars pour le port de Gros-Cacouna.

L'annonce de Gaspé vient compléter les investissements prévus dans les quatre ports, Matane, Gaspé, Rimouski et Cacouna, qui ont été cédés au Québec par le gouvernement fédéral en 2020.

Un total de 139 millions de dollars a ainsi été investi par Québec dans ces quatre ports. De ce montant, 50 millions ont été investis directement par Québec pour le développement de ces quatre infrastructures portuaires.

Le reste de l'enveloppe sera consacré à la mise à niveau des infrastructures. Ces ports ont été longtemps négligés par le fédéral, selon la ministre Rouleau. Québec va puiser à cet effet dans l'enveloppe de 163 millions de $ accordée par le fédéral lors de la rétrocession des ports.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !