•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyades : un appel à la vigilance à l’approche de l’été

Chargement de l’image

La Société de sauvetage du Québec lance un appel à la vigilance.

Photo : Radio-Canada / Kenza Chafik

Chargement de l’image

À l'approche du long week-end de la fête des Patriotes, la Société de sauvetage du Québec lance un appel à la vigilance des baigneurs pour éviter un début de saison estivale meurtrier sur les plans d'eaux.

Un récent sondage de la firme Allstate révèle sans surprise que 57 % des Canadiens, dont 67 % de Québécois, ont l'intention de profiter de l'eau cet été.

Environ 31 % des Canadiens sondés comptent passer du temps près de l'eau, en louant un chalet par exemple.

S'informer sur le plan d'eau

Cette dernière donnée inquiète la Société de sauvetage du Québec, qui rappelle que le deux tiers des noyades surviennent dans des plans d'eau naturels.

Moindrement qu'il va faire beau et chaud, on augmente en même temps les probabilités [de noyade], souligne Raynald Hawkins, directeur général de l'organisme.

Est-ce que le plan d'eau est sécuritaire? Surveillé? Le courant est-il fort? Ai-je l'expérience nécessaire pour y nager ou y naviguer? Tant de questions que doivent se poser les plaisanciers, croit-il.

Le récent récit d'un Estrien sauvé de la noyade in extremis par sa fille devrait inciter les baigneurs à se procurer des vestes de flottaison, selon M. Hawkins.

9 fois sur 10, les gens ne portent pas leurs vestes de flottaison parce qu'ils disent qu'ils n'ont pas l'intention de se retrouver par-dessus bord. Nous, on ramène que y a peut-être toujours un risque d'accident, explique-t-il.

Chargement de l’image

Le Québec a enregistré 81 noyades en 2021.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Bonnes pratiques

La pandémie a causé des retards dans l'apprentissage de la nage. La Société de sauvetage invite donc les Canadiens qui peuvent se le permettre à rattraper ce retard en inscrivant leurs enfants rapidement à des cours de natation.

« La majorité des décès liés à l'eau sont évitables. »

— Une citation de  Raynald Hawkins, directeur général de la société de sauvetage du Québec

M. Hawkins invite aussi à ne pas mélanger alcool et activités nautiques, et à éviter d'aller seul sur les plans d'eau. Dans la moitié des noyades, les victimes étaient seules.

Y a personne pour appeler à l'aide, personne pour vous extirper de l'eau. Souvent, on pense aux enfants, mais non. [C'est valable] même pour les kayakistes, même pour le pêcheur ou la personne qui pratique une activité de baignade.

Selon les décomptes non officiels de la Société de sauvetage, une dizaine de personnes se sont noyées au Québec depuis le début de l'année.

À pareille date l'an dernier, 12 personnes avaient perdu la vie pour la même raison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !