•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Océanic blanchi par les Remparts à Québec

Chargement de l’image

L'Océanic n'a pas pu tenir tête aux Remparts (archives).

Photo :  Iften Redjah / Folio photo

Radio-Canada

La magie de la première ronde éliminatoire n'a pas accompagné l'Océanic dimanche soir à Québec, en lever de rideau de la série quart de finale face aux Remparts de Québec, champions de la saison.

Les Rimouskois ont connu une baisse de régime à partir du milieu de la rencontre pour finalement s'incliner par le pointage de 4 à 0 devant 7000 amateurs au Centre Vidéotron.

Les Remparts prennent ainsi les devants 1 à 0 dans la série 3 de 5.

C'est à mi-chemin dans le match que Québec a ouvert le pointage sur une rondelle récupérée à la suite d'une mise en jeu, un tir précis qui a déjoué le gardien de but, Patrik Hamrla.

Chargement de l’image

Le gardien Patrick Hamrla (archives)

Photo : IFTEN REDJAH

Les Remparts ont poursuivi leur travail avec un autre but avant la fin de l'engagement. Deux autres buts sont survenus en troisième, à 1 minute 55 et à la 17e minute.

Même si l'Océanic a tenté de se reprendre à plusieurs occasions en troisième période, l'énergie n'y était plus.

L'Océanic a été limité à 8 lancers au cours des 40 premières minutes et ils ont dirigé 9 tirs sur le filet en troisième, le même total que les Remparts.

Patrik Hamrla a reçu 26 lancers dans le match tandis que le gardien des Remparts, Fabio lacobo stoppait les 17 tirs de l'Océanic pour le jeu blanc.

Des joueurs fatigués

L'entraîneur-chef Serge Beausoleil a affirmé qu'il était difficile pour les joueurs de retrouver l'énergie et la fougue qui les a animés pendant leurs matchs contre les Seadogs de Saint-Jean.

Quand tu vas très loin comme ça dans les émotions, c'est très dur de revenir, a-t-il dit.

De plus, l'Océanic a beaucoup voyagé dans les derniers jours avec le retour à Rimouski vendredi en après-midi et le départ pour Québec le lendemain.

Il faut recharger nos batteries rapidement et jouer du hockey encore. Ne comptez pas sur nous pour lancer la serviette. On a des gars qui sont fiers, qui vont donner tout ce qu'ils ont, a dit Serge Beausoleil.

Serge Beausoleil a rappelé que les Remparts ont terminé premiers au classement de la saison.

« [Les Remparts] ne l'ont pas volé, ils ont joué du très bon hockey. C'est à nous à jouer mieux si on veut rivaliser. »

— Une citation de  Serge Beausoleil

Même si un virus est venu compliquer la dernière semaine des Remparts, Québec a profité de presque une semaine de congé après avoir éliminé rapidement en trois parties les Saguenéens de Chicoutimi.

C'est un tout autre scénario pour l'Océanic qui doit revenir rapidement sur terre après son exploit contre les Seadogs et retrouver sa concentration tout en étant privé de quelques joueurs.

En plus de Xavier Cormier qui manque à l'attaque de l'Océanic, Serge Beausoleil a dû rayer de son alignement le défenseur Mathis Aguilar, qui était malade. L'Océanic a dû se débrouiller avec seulement cinq défenseurs, ce qui a créé de la fatigue plus rapidement sur les arrières dans l'alignement.

Il nous manque de gros morceaux, mais on l'a vu contre St-John, on est capables de faire de bonnes choses [...], je pense que c'est le même principe pour Québec, a affirmé l'attaquant Jacob Mathieu.

Le deuxième match se tiendra lundi soir à 19 h, toujours à Québec.

D'après les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !