•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants pro-choix se rassemblent à Calgary

Chargement de l’image

Plusieurs manifestants réunis à la place Olympique de Calgary avaient préparé des pancartes, dont Becki Mclean (au milieu).

Photo : Radio-Canada

Une centaine de personnes ont manifesté devant l’hôtel de ville de Calgary pour défendre le droit à l’avortement. La manifestation organisée à la place Olympique est survenue dans la foulée d’une fuite de la Cour suprême des États-Unis qui s’apprêterait à renverser l’arrêt Roe c. Wade.

Les manifestants, accompagnés de discours et de chansons, ont brandi des pancartes réclamant le besoin de protéger l’accès à l’avortement en Alberta et au Canada. Selon Sloan Bristowe-Turner, l’un des organisateurs, il est d’autant plus important de tenir une manifestation pro-choix en raison du gouvernement provincial en place.

D’après lui, le Parti conservateur uni s’inspire des actions de l’extrême droite américaine, notamment sur les questions d’avortement : [Des membres] du gouvernement provincial de l’Alberta [...] se sont associés au mouvement anti-avortement dans le passé.

« Nous exigeons que le droit à l’avortement soit protégé en Alberta, au Canada aussi, mais spécifiquement en Alberta. »

— Une citation de  Sloan Bristowe-Turner, l’un des organisateurs de la manifestation pro-choix de Calgary

[La situation aux États-Unis] pourrait être une occasion de faire passer une loi ou quelque chose comme ça pour faire interdire les avortements [au Canada] , a-t-il ajouté. Il s’attend à ce que l’enjeu continue à occuper une place prépondérante dans la sphère publique dans les prochaines semaines.

Chargement de l’image

Les manifestants ont pu écouter des discours défendant le droit à l’avortement.

Photo : Radio-Canada

Pour Wendy Walker, une interprète autochtone ayant chanté lors de la manifestation, la course à la chefferie du Parti conservateur fédéral comporte également son lot d’inconvénients pour le mouvement pro-choix.

Quand vous regardez la course au Parti conservateur du Canada, il y a des gens effrayants qui se présentent. Si l'une de ces personnes finit par être chef et gagne les élections fédérales, que va-t-il arriver aux droits des femmes?

Quant à Becki Mclean, l’une des manifestantes, elle indique que le rassemblement de Calgary ne se résume pas qu’au droit à l’avortement, mais également à la défense des droits des minorités et des femmes.

Pour Adora Statuesse Nwofor, une autre des organisatrices de la manifestation, il est crucial de s’opposer aux décideurs politiques qui sont en défaveur de l’avortement. Ce qui se passe aux États-Unis va certainement avoir une influence, car il y a déjà des politiciens et des personnes qui ont accès au pouvoir qui disent que l'avortement ne devrait pas être disponible pour qui que ce soit, peu importe la situation, et selon leurs propres conditions.

Si vous êtes pour la liberté, alors vous êtes en faveur de l'avortement. Si vous êtes pour la liberté ou pro-vie, vous êtes en faveur des vies qui ont un impact sur votre monde chaque jour, si vous ne croyez pas cela, c'est malheureux, ajoute-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !