•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu’à 85 millimètres de pluie sont tombés dans le sud-est de la Saskatchewan

Chargement de l’image

À Moosomin, des systèmes de drainage sont utilisés afin de limiter les dégâts causés par les précipitations, le 13 mai 2022.

Photo : Fournie par Larry Tomlinson

Radio-Canada

De grandes quantités de pluie sont tombées sur certaines régions de la Saskatchewan dans les derniers jours, provenant d’un système se déplaçant vers le nord à partir de la frontière avec le Manitoba.

À Yellowgrass, il est tombé 67 millimètres de neige, alors que dans le sud-est de Regina, il s’agissait de 80 millimètres, selon Environnement et Changement climatique Canada, qui rappelle que ces données ne représentent pas un compte rendu final.

À Weyburn, ce sont 66 millimètres qui sont tombés en 48 heures, selon l’agence fédérale, alors que le réseau CoCoRaHS affirme pour sa part avoir enregistré 75,7 mm dans la région.

Les stations météorologiques automatisées d’Environnement et Changement climatique Canada ont mesuré les précipitations de diverses régions de la Saskatchewan, de jeudi à samedi après-midi.

Données préliminaires

  • Rockglen : 51,8 mm

  • Wynyard : 48,6 mm

  • Estevan : 46,9 mm

  • Broadview : 45,7 mm

  • Assiniboia : 45,3 mm

  • Bratt's Lake : 45,3 mm

  • Indian Head : 40,9 mm

  • Yorkton : 40,8 mm

  • Regina RCS : 39,6 mm

De son côté, le réseau CoCoRaHS a enregistré plus de 50 millimètres de pluie à Craven en 48 heures, et 19 millimètres à Saskatoon. Dans la même période, Pangman, à 90 km au sud de Regina, aurait reçu 85 millimètres de pluie.

L’agriculteur et fermier à proximité de Coronach, situé à 135 kilomètres au sud-ouest de Weyburn, Christopher Noll, avance que la pluie était parfaite, c’était exactement ce dont on avait besoin, alors que 53 millimètres sont tombés sur le village près de la frontière américaine.

On avait déjà une humidité adéquate pour l’ensemencement, poursuit M. Noll, mais là ça va manifestement aider avec la récolte et le pâturage. Celui-ci affirme avoir mesuré 66 millimètres de pluie avec les averses enregistrées jeudi soir.

Le soleil a depuis refait son apparition à Coronach. Tout est vert, l’herbe pousse, observe Christopher Noll. C’est assez boueux, mais c’est bien.

À Moosomin, à l’ouest de la frontière manitobaine, le maire Larry Tomlinson s’est montré moins friand des précipitations récentes.

Nos égouts opèrent à plein régime et nous avons de la difficulté à maintenir le contrôle, explique M. Tomlinson, ajoutant que certains résidents ont probablement de l’eau accumulée dans leurs sous-sols.

Avec les informations de Theresa Kliem

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !