•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’escalade pour tous à Saguenay

Un enfant grimpe une paroi.

Avec son école d’escalade, Parcours Aventures veut rendre la pratique de ce sport accessible, tout en augmentant la sécurité sur les sites extérieurs.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

L'escalade de roche est désormais accessible aux familles sur plusieurs sites à travers la ville de Saguenay. L'école Parcours Aventures veut démocratiser ce sport vertical pour que tout le monde puisse s'aventurer de façon sécuritaire sur les parois cet été, autant les grimpeurs novices que les experts.

Avec le potentiel qu'il y a dans la région pour la pratique de l'escalade, on parle de pas loin de 400 voies d'escalade ici dans la région, indique alors le directeur de l’école Cédric Gaudry. C'est une des activités qui peut vraiment prendre de l'expansion, puis se développer puis faire découvrir les activités de plein air en général, poursuit-il.

Le sport est en progression dans la région selon M. Gaudry depuis l’arrivée du complexe Beta Crux.

Chargement de l’image

Le centre Beta Crux peut prendre de l'expansion avec l'espace disponible dans l'église Christ-Roy.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Les cours durant l’été se donnent par exemple à la croix de Sainte-Anne à Chicoutimi-Nord ou encore dans le secteur du Mont Fortin, à Jonquière.

Pour les amateurs d'escalade, c'est l'occasion de pratiquer ce sport de façon unique.

T'sais à l'intérieur dans le fond, le parcours, les prises ont une certaine couleur. Ici, je veux dire , c'est la roche, les options qu'elle nous donne donc l'environnement, tout ça, c'est quelque chose qui va faire que l'activité va être peut-être un peu plus attrayante

Chargement de l’image

L’école d’escalade de Parcours Aventures rendra la pratique de l’escalade de roche accessible sur plusieurs sites à travers la ville.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

C'est plus difficile parce qu'on n'a pas vraiment l'impression des prises, c'est moins évident. Il faut vraiment tâter sur la paroi, dit alors un homme présent pour essayer.

Les activités de Parcours Aventures se poursuivront jusqu'à l'automne, tant que la météo le permettra.

Selon un reportage de Philippe L'Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !